Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Une maladie qui touche les rosacées, les éricacées,...

medical_0123
SOS Plante malade

Crown gall - Galle du collet ou de la tige

Crown gall - Galle de la tige d'un rosier   Crown gall - Galle de la tige d'un rosier
Photos 1 & 2 : Tumeur de la tige liée à la bactérie Agrobacterium tumefaciens 

Observations :
Crown-Gall à été décelé sur plus de 170 espèces différentes notamment sur les Rosacées (pommiers, rosiers, framboisiers…) et les Ericacées (rhododendrons, azalées, myrtilliers arbustifs…)

Des tumeurs s'observent sur le collet ou le point de greffe, sur les racines et les branches des différentes plantes et peuvent prendre différents aspects selon leur origine :

• Les galles sont arrondies avec des surfaces irrégulières rugueuses et peuvent être sombres et fissurées. Les photos ci-dessus montrent des boursouflures en couronne plus ou moins épaisses sur des branches de rosier, pouvant dessécher complétement les rameaux.

• Ces tumeurs peuvent se présenter sous la forme d’excroissances plus ou moins sphériques, blanchâtres, spongieuses à fermes et dont la surface est irrégulière rappelant celle de l’inflorescence d’un chou-fleur. En vieillissant, ces excroissances deviennent brunes ou noires, se lignifient et se craquellent. La grosseur de ces tumeurs peut être inférieure à celle d’un pois comme elle peut atteindre la taille d’une pomme.(photo ci-dessous)

Tumeur de la tige • Agrobacterium rubi
Photo 3 : Tumeur de la tige liée à la bactérie Agrobacterium rubi 

Accusé :
Ces tumeurs traduisent une maladie causée par une bactérie nommée Agrobacterium tumefaciens (photos 1 & 2) ou Agrobacterium ribi(photo 3). Les plantes atteintes présentent la plupart du temps des micro-blessures antérieures à l'infection qui ont favorisé la pénétration de l'agent bactérien en dormance peut-être depuis 2 ou 3 ans ou plus dans le sol.

La solution :
Pour que la maladie ne se propage pas davantage, il vous faut procéder impérativement à un grand nettoyage.

  • Comme la bactérie est dans la plante, vous n'avez pas d'autre possibilité que de couper toutes les parties de la plante qui sont atteintes et de les brûler.
  • Creusez soigneusement et détruisez toutes les plantes gravement infectées notamment au niveau des racines, du collet ou du point de greffe.
  • Ne replantez pas le même type de plante au même endroit pendant au moins cinq ans.
  • Nettoyez à l'alcool votre sécateur après la taille pour le désinfecter.

Mise à jour : 25 novembre 2014


Catégorie: • SOS Plantes malades - Tags: , , , - Commentaires [1] - Billet édité le 12 juil. 13 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Une maladie qui touche les rosacées, les éricacées,...

    Merci pour les explications de la gale des azalées!

    Posté par Sabine Thirion, 23 juil. 16 à 14:38 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil