Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Un pluviomètre pour économiser l'eau d'arrosage…

Le pluviomètre est un instrument simple qui permet de différencier
la pluie qui mouille le jardinier de celle qui mouille les racines

Pluviometre
1 Trait de graduation = 1 mm de précipitation par m2 ou 1 litre d'eau.

L'arrosage moyen correspond à 4 mm d'eau par 24 h.
En deçà de 4 mm/24h, seules les feuilles sont humidifiées, il faudra donc arroser.
Au delà de 5 mm/24h, on peut espacer les interventions.

Avec 8 mm et plus, la plupart des plantes peuvent attendre 8 jours.

Pour déterminer avec précision la quantité de pluie tombée, il est nécessaire de choisir correctement l'emplacement du pluviomètre.

Placez-le à un endroit dégagé où la pluie pourra tomber dans le récipient collecteur sans être gênée. Les emplacement situés par exemple sous un arbre, près d'un bâtiment, ou d'autres objets de grande taille ne conviendront pas.

Connaître la quantité de pluie tombée pendant une période peut être d'une grande utilité pour le jardinier. Si l'on connaît la nature du sol et la plante, on pourra, connaissant les taux de précipitations, décider si on doit arroser ou non. Un aspect qui peut signifier une grande économie d'eau et de travail, en fonction de la taille de la surface.

Quelle quantité d'eau utilise une plante ?

Pour fabriquer 1 gramme de matière sèche, une plante a besoin de 300 à 700 grammes d'eau.
Plus de 500.000 feuilles habillent un arbre adulte. Celles-ci provoquent l'évaporation d'environ 700 m3 d'eau (700.000 litres) en 6 mois entre avril et septembre.


Catégorie: • Outillage - Tags: , , - Commentaires [0] - Billet édité le 21 juin 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Un pluviomètre pour économiser l'eau d'arrosage…

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil