Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 466 abonnés

J'ai testé le paillage de miscanthus dans mon jardin...

Miscanthus & Cie

Au fil des années et des tendances du moment, j'ai utilisé différents paillis, ainsi j'ai essayé les écorces de pin, les paillettes de lin, les cosses de cacao, les copeaux de bois plus ou moins fins, le BRF bien sûr... Et puis, en début d'année 2018, Jérôme Rateau (Les Roses André Ève), m'a conseillé d'essayer le paillage de miscanthus utilisé dans les nouveaux massifs de leur roseraie à (45) Gallerand qui leur donne satisfaction. Ce paillage est venu à point nommé pour aider les plantes à passer avec moindre mal cet été 2018 particulièrement sec et très chaud...

Miscanthus-sp
Miscanthus sinensis 'Morning Light'

Carte d'identité :

Les Miscanthus (il en existe une vingtaine d'espèces) sont des graminées de la famille des Poaceae originaires d'Afrique et d'Asie du sud.
Plantes rustiques rhizomateuses, elles s'étalent en faisant des rejets comme les bambous sans pour autant être envahissante.
Taille : Selon les espèces très différentes de miscanthus, les plus petites ne dépassent pas les 35 cm de haut, alors que les plus grandes peuvent mesurer jusqu'à 4 m de haut.
Leur feuillage vert se développent dès le printemps, chez certaines espèces il peut être panaché vert et jaune ou argenté,...
Leurs grandes inflorescences en épis s'épanouissent en automne et persistent durant tout l’hiver.

Miscanthus-Krater   Miscanthus-sp-2
Miscanthus sinensis 'Krater'                         Miscanthus sinensis 'Dronning Ingrid'

Miscanthus Variegatus
Miscanthus sinensis 'Variegatus'

Mode de culture :

Si vous décidez de planter un miscanthus dans votre jardin, choisissez bien la variété en tenant compte de l'espace que vous voulez (ou pouvez) lui allouer et de ses caractéristiques de développement car il est difficile d'enlever un miscanthus quand il s'est bien installé.
Exposition : Ensoleillée.
Sol : Les miscanthus aiment les sols souples, frais et riches en matière organique.
Arrosages : Après la plantation - de préférence au printemps - arrosez pendant les semaines suivant la plantation; Une fois bien établi le miscanthus tolère de courtes périodes de sécheresse. Arrosez-le 3 ou 4 fois en été s'il est planté dans un endroit sec.

Paillis-de-miscanthus

La paillage de miscanthus :

Le miscanthus est cultivé aujourd'hui de façon naturelle, sans aucun engrais ni traitement chimique; il peut donc être utilisé en paillis dans les massifs en culture bio.
Il est conditionné généralement en sac de 40x83x25 cm contenant 175 litres de paillis (18 kg environ); le volume indiqué est celui avant compression (taux d'environ 2 fois) pour la mise en sac et ainsi optimiser le transport; aussi quand vous ouvrez le sac, faites attention à la décompression subite pour ne pas risquer en éparpiller partout !

Paillage-miscanthus

Quels sont les avantages du paillage de miscanthus ?

Les conditions climatiques de ce printemps et de cet été 2018 avec notamment l'important déficit de précipitations et l'épisode caniculaire, m'ont permis d'apprécier tous les bienfaits de ce paillage sur les plantes, en particulier sur des dahlias et quelques vivaces vite assoiffés. En voici tous les avantages observés et mes remarques :

  • Facile à utiliser : Au printemps, il convient d'abord de désherber la surface à traiter, d'arroser et d'ajouter un peu de compost avant de déposer le broyât de miscanthus sur une épaisseur de 3 à 4 cm.
  • Des goûts et des couleurs : La paille de miscanthus a une couleur jaune-clair très lumineuse, stable dans le temps, qui fait ressortir les plantes. Certains jardiniers le trouvent décoratif, pour ma part je trouve cette couleur jaune-clair trop éclatante, trop lumineuse au détriment du rendu général des massifs. C'est une question de goût personnel, je comprends que d'autres puissent trouver ce paillis esthétique.
  • La granulométrie : La taille des broyâts de miscanthus de 10 à 30 mm est intéressante car le produit n'est pas sensible au vent comme le sont les paillis de lin. Seuls les oiseaux (surtout les merles) éparpillent un peu le paillage quand ils le fouillent pour trouver leur pitance.
  • Economie d'eau : La couche de miscanthus retient l’humidité car leurs fibres spongieuses ont un bon pouvoir absorbant, ce qui permet de réduire considérablement les arrosages donc d'économiser l'eau; Ce qui est une priorité aujourd'hui car l'eau de ville coûte de plus en plus cher et les réservoirs de récupération d'eau de pluie peuvent ne pas suffirent en cas de sécheresse prolongée comme ce fut le cas pendant la saison estivale 2018. Son pouvoir de rétention d'eau freine l'évaporation et l'assèchement du sol. Cette couche de quelques centimètres, assure aussi une certaine protection contre le gel.
  • Réduit le désherbage : La couche de miscanthus empêche les mauvaises herbes indésirables de (re)pousser. L’arrachage des mauvaises herbes qui parviennent quand même à percer la couche de paillis en est facilité car la terre en dessous reste meuble.
  • Entretient la vie dans la terre et l'enrichie : Le miscanthus au pH neutre, favorise le développement de la vie (notamment celles des vers de terre, des insectes et bactéries et des champignons) dans le sol, qui participent à sa décomposition en matière organique riche en potasse et divers minéraux, directement assimilables par les plantes.

Massif-paillé-2   Massif-paillé


Catégorie: • Méthode Bio - Tags: , , , , , , - Commentaires [1] - Billet édité le 26 nov. 18 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: J'ai testé le paillage de miscanthus dans mon jardin...

  • Autre avantage: les sacs ne sont pas lourds à manipuler ! en plus ça ne s'envole pas ...

    Posté par Catherine D, 27 nov. 18 à 00:57 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3