Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Créez ou rénovez votre pelouse en automne

Le début de l'automne est sans doute la meilleure période pour créer ou renover une pelouse, la terre encore chaude et les pluies qui alternent avec le soleil favorisent la levée des semences.

Préparation de la surface à ensemencer :

Selon les dimensions de votre future pelouse, il vous faudra retourner la terre à la bêche ou à la fourche-bêche pour les petites surfaces ou avec une motobineuse pour les terrains plus grands. Puis cassez les mottes de terre avec un croc, éliminez les pierres et cailloux ainsi que les racines des herbes indésirables.
Amendez votre sol en fonction de sa nature: Si votre terre est argileuse, faite un apport de compost et de tourbe. Si votre terre est plutôt sableuse, ajoutez seulement du compost mélangé à de la terre végétale.
Mélangez ces apports avec la motobineuse ou au croc.
Enfin, nivelez et affinez la terre de surface au râteau pour quelle soit aussi fine que possible afin que les graines de gazon soient bien en contact avec le sol pour germer rapidement.

Balai à pelouseNe semez pas une seule espèce de graminée :

Les mélanges présentant l'avantage d'associer les qualités de chaque composant et de répartir les risques face aux maladies ou au « stress ».
Parmi les principales espèces du commerce, le ray-grass anglais vient en tête. Vigoureux, il s'installe rapidement, résiste bien au piétinement, au froid, aux maladies... Son défaut est de demander des tontes fréquentes.
Les fétuques rouges présentent un feuillage plus fin, une longue durée de vie, acceptent des tontes courtes et leur pousse lente permet une économie d'entretien. Mais leur installation, très lente, peut entraîner des problèmes en sols lourds. Elles sont sensibles à certaines maladies et résistent mal au piétinement.
La fétuque élevée est la plus résistante des graminées à gazon, au sec, à l'excès d'eau, au piétinement, à la chaleur mais son implantation est assez lente et elle n'aime pas les tontes rases.
Le pâturin des prés résiste bien à l’ arrachement grâce à ses puissants rhizomes, ne dédaigne pas la canicule mais il s'enracine très lentement et il est sensible aux maladies.
Quant à l’ agrostide, sa finesse et la densité de son implantation la font réserver aux terrains de golf ou aux pelouses d'apparat.

46120147_p

Choisir son mélange :

Il est possible en théorie de fabriquer soi-même sa composition, en fonction de son sol, de l'usage souhaité. Mais n'est-il pas plus simple de faire confiance aux sociétés spécialisées dans ce domaine ? Choisissez donc des compositions adaptées à vos besoins, en vous méfiant du mot « rustique » qui ne correspond à rien de précis. Optez pour des formules «Label Rouge», vous serez sûr que la destination mentionnée sur l'emballage correspond bien à l'usage prévu. Et vous aurez en prime les meilleures variétés du marché.

Créer ou reverdir une pelouse:

  1. Si votre terrain est envahi de mauvaises herbes, traitez-le avec un désherbant à faible rémanence, type "Round up". Pour les plantes à enracinement profond arrachez-les avec une bêche ou une gouge à asperges.

  2. Labourez sur vingt centimètres de profondeur en éliminant les racines de mauvaises herbes et les gros cailloux. Nivelez à la griffe pour que le terrain soit bien plat Ce sera plus facile pour tondre.

  3. Semez à raison de 30 à 50 g par mètre carré. Épandez vos graines avec un semoir. Si vous semez à la main, remuez le mélange pour qu'il reste homogène. Dans ce cas, mieux vaut croiser vos passages.

  4. Tout autour de la pelouse et le long des allées ou des massifs, réalisez une sorte de "filet" tendez un cordeau et semez plus dru le long de cette limite. Cela vous permettra ensuite de faire une découpe bien nette.

  5. Enfouissez les graines au râteau. Elles doivent être couvertes de 2 à 3 mm de terre pour germer. Éliminez les cailloux.

  6. Roulez à nouveau pour que les graines soient bien au contact de la terre. Portez des chaussures à semelle plate pour ne pas laisser de traces de pas, sinon l'eau y stagnera et la levée sera irrégulière.

  7. Après le semis, sur une surface peu importante, recouvrez les graines d'un peu de terreau, au lieu de passer le râteau. Il favorisera leur germination tout en les protégeant Roulez avant d'arroser.

  8. Arrosez en pluie fine pour ne pas déplacer les graines. Effectuez cette opération même si le sol est humide. Répétez souvent cet arrosage, car les graines ont besoin d’ humidité pour bien germer.

  9. Protégez votre semence, les graines attirant les oiseaux qui trouvent là une abondante nourriture. Recouvrez votre semis avec un filet et installer quelques effaroucheurs.

Quand faut-il faire la dernière tonte ?

Les graminées qui composent la pelouse cessent de pousser lorsque la température nocturne descend au-dessous de 6°C. Selon les régions, on arrêtera donc les tontes fin novembre. Mais rien n'interdit d'effectuer une ou deux coupes pendant l'hiver, surtout dans les régions méridionales, pour conserver un bel aspect à la pelouse. Veillez simplement à ce que le sol ne soit pas gorgé d'eau au moment de tondre pour éviter de laisser des empreintes de pas et de roues. Et n'oubliez pas de ramasser l'herbe qui pourrait provoquer des maladies.

Faut-il ramasser toutes les feuilles mortes ?

Les pelouses émaillées de feuilles multicolores font partie des belles scènes automnales dont on aurait tort de se priver. La chute des feuilles se produit souvent en plusieurs étapes et diverses intensités selon la température ambiante. Profitez donc du spectacle des premières feuilles qui parsèment votre pelouse. Lorsque celles-ci commencent à former un tapis épais, empressez-vous de les ramasser. Puis laissez les ultimes chutes colorer votre tapis vert que le vent aura vite fait d'entasser aux quatre coins du jardin.

Tondeuse à gazonEst-ce utile d’aérer la pelouse après l'hiver ?

Oui, pour compenser le tassement opéré sur le sol par les pluies d'automne et la neige. Procédez en mars-avril selon la nature de la terre, sachant que celle-ci doit être bien ressuyer pour ne pas coller aux outils.
Utile pour démousser, le scarificateur permet également de retirer le "feutre" formé par les herbes mortes.

Voir "Entretien de la pelouse au printemps"Bouton_07_cliquez_ici

 

 

9593417

Ne marchez surtout pas sur une pelouse saisie par le gel

Les cellules qui composent le feuillage des graminées contiennent de l'eau qui, sous l'effet du gel, augmente de volume et met en tension leurs parois. En foulant la pelouse, on provoque l'éclatement des cellules qui n'ont pas la souplesse nécessaire pour amortir les chocs.




 

Rouleau à gazonLe regarnissage et la rénovation:

Si le temps ou le courage vous manque, vous pourrez rénover rapidement votre pelouse dégradée sans la lourde tâche du labour.
Sur un sol nu, griffez la surface et apportez une composition spéciale pour regarnissage, dont la caractéristique est de s'implanter très vite.
Si la pelouse est envahie de mauvaises herbes ou dénudée seulement par plaques, brûlez toute la végétation avec des désherbants spécifiques, systémiques, à base de Glyphosate. Ces produits tuent l'herbe jusqu'à la racine mais n'ont aucune persistance dans le sol. Ils permettent donc de ressemer 2 semaines après leur application, sans risque pour le futur gazon. Juste avant ce semis, ratissez les herbes mortes pour obtenir un terrain propre et émiettez légèrement la surface du sol comme lors d'une création.

EnrouleurN’oubliez pas d’arroser:

Quand il fait chaud et pour rester vert, le gazon a besoin d'eau.
Un apport de 10 à 20 litres/m2, selon la perméabilité du sol, correspond à une aspersion d'une demi-heure à une heure, à effectuer le soir ou la nuit pour limiter l'évaporation. Vérifiez les quantités d'eau avec un pluviomètre ou des boîtes de conserve vides posées au sol sous les arroseurs: elles doivent contenir 1 à 2 cm d'eau au fond.
Selon les conditions climatiques, un seul arrosage hebdomadaire est suffisant pour une pelouse sur sol argileux alors qu'il en faudra deux sur sol sableux.
Cependant, si vous êtes soumis à des restrictions d'eau, rassurez-vous, même si les feuilles du gazon jaunissent en surface, ses racines repartiront à la première ondée.

Fertiliser pour garder une pelouse dense et verte:

  • Au printemps, faite un apport d'engrais riche en azote pour assurer un bon réveil des graminées après l'hiver, la pelouse n'en sera que plus verte et plus dense.

  • En automne, un engrais riche en potasse augmentera le volume racinaire, renforcera la résistance au froid du gazon.

  • Utilisez un épandeur pour bien répartir l'engrais et respecter les dosages. Bouton_En_savoir_plus


Catégorie: • Pelouse - gazon - Tags: , , , , , , , - Commentaires [1] - Billet édité le 17 sept. 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Créez ou rénovez votre pelouse en automne

    On est en plein dedans (pelouse refaite entièrement) mais je vais te dire: dans la vie il y a deux sortes de personnes: celles qui sont douées pour la verdure et... moi En tout cas merci pour cet article.

    Posté par Hotllywood, 07 oct. 15 à 18:06 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil