Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Comment faire les semis en terrine ?

La période à laquelle vous faites vos semis et la méthode utilisée sont déterminantes pour bien les réussir, même si semer des graines est un jeu d'enfant et n'a rien de bien compliqué.

La méthode la plus simple est sans doute de semer en place vos graines directement en pleine terre mais - car il y a un mais - il faut attendre le printemps - mi-mars dans les régions les plus tempérées et début mai dans les régions au climat plus rude - pour semer sur un sol suffisamment réchauffé.

Pour gagner du temps sur la belle saison à venir et obtenir des floraisons plus tôt, ou pour avoir des plants bien démarrés et précoces d'aubergines, tomates, poivrons,... il vous faut semer en hiver vos graines en terrine ou en barquette selon la méthode détaillée ci-dessous :

Pas à pas à suivre...

Terre_fine1. Le choix du terreau
On peut semer dans n'importe quelle terre fine. Mais vous augmentez vos chances avec du terreau "spécial semis". Il est léger et surtout stérile, c'est-à-dire débarrassé des spores de champignons parasites (dont celui de la "redoutable fonte des semis"). Le tamisage est facultatif si le terreau n'a pas été tassé et s'il est homogène.

 

Remplissage_terrine2. Le remplissage de la terrine
Le plus rapide est de remplir la caissette à ras bord, puis d'araser avec un morceau de bois. Tassez le terreau en tapotant la terrine contre la table, c'est suffisant. Les terrines de semis n'ont pas besoin d'être profondes, car les plantes n'y restent pas très longtemps. Pour faire lever les graines, 4 ou 5 cm de profondeur sont bien suffisants.

 

Semis_en_terrine3. Le semis
Essayez de semer à la main, même les graines les plus fines, en les espaçant de 2 à 3 cm. Si vous semez trop serré, vous allez devoir supprimer une partie des plantules.
Ne recouvrez pas les graines fines (tabac, pétunia, bégonia) tapoter la terrine contre la table, cela les fera adhérer à la terre. Enfoncez les autres de deux fois leur propre épaisseur. Vous pouvez aussi recouvrir les graines de vermiculite.

 

Arroser_le_semis4. L'arrosage
Le mieux est le pulvérisateur. Sa pluie fine ne déplacera pas les graines. Recouvrez ensuite la terrine d'une vitre ou d'un film plastique que vous percerez de plusieurs trous pour ne pas développer trop d'humidité. Entreposez à 18-22°C sous serre (chauffante) ou véranda en hiver ou maintenez le tout à 20 °C, à mi-ombre au printemps. Dès que les graines auront germé, installez la terrine un peu plus au frais (16-18 °C).

5. Soignez le repiquage:
Repiquer signifie replanter la jeune plantule dans un pot plus grand ou en place pour qu'elle ait plus d'espace et de terre pour se développer Sans repiquage, les plantules se font concurrence pour l’eau, l’air et la lumière. Les tiges s'étiolent, la croissance ralentit. Les plantes étiolées ne donnent rien de bon par la suite. Attendez que les plantules forment au moins 2 paires de feuilles pour les rempotez dans des godets que vous installerez au jardin, dès la fin des gelées matinales.

Eclaircir_le_semis6. L'éclaircissage:
Éclaircir consiste à enlever les plants surnuméraires, dans la terrine ou en pleine terre pour laisser plus de place aux autres afin qu'ils se développent mieux. On commence l'éclaircissage dès que les plants se touchent. La première technique consiste à maintenir avec deux doigts le plant le plus fort, celui qui va rester en terre, tandis que vous arrachez les plus faibles qui sont autour de lui. Ces derniers peuvent être repiqués un peu plus loin s'ils sont en bon état. On peut s'y reprendre à plusieurs fois pour éclaircir au fur et à mesure de la croissance des plants. L'éclaircissage est toujours nécessaire pour les graines très fines et pour les semis naturels. La deuxième méthode s'utilise lorsque l'on a planté plusieurs graines dans un même trou (on parle alors de poquet). C'est ce que l'on fait, par exemple, pour les pois de senteur. Pour ne pas déranger le plant qui doit rester en place, on coupe purement et simplement à ras les plants en trop, avec une paire de ciseaux.
Ne tirez pas sur la plantule, mais soulevez-la avec une fourchette par en dessous, en prenant autant de terre que possible et replantez aussitôt. Laissez vos repiquages 48 heures à l’ombre. Les plantes à racine pivotante (grosse racine qui s'enfonce verticalement dans le sol) se repiquent d'autant plus mal qu'elles sont âgées. C'est le cas des carottes, des pois, des pavots...

Oiseau_tuteur_300Pourquoi les premières feuilles sont-elles différentes ?

Les deux premières vraies feuilles sont en réalité les cotylédons. Ce sont des "feuilles primordiales" différentes des feuilles adultes et dont la fonction est d'assurer la nutrition de l'embryon, au début de la germination, quand les racines ne sont pas encore suffisamment développées pour bien alimenter la plantule. Ces cotylédons charnus vont se vider petit à petit de leurs réserves au fur et à mesure que la plantule se développe. Vous allez les voir qui se rident, puis se dessèchent: c'est un phénomène normal.


Catégorie: • Semis - Tags: , , - Commentaires [0] - Billet édité le 09 févr. 09 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Comment faire les semis en terrine ?

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil