Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 466 abonnés

Pour un désherbage naturel et écologique sans effort...

Test d'un désherbeur manuel "arrache-pissenlits"

Arracher les "mauvaises herbes" en étant accroupi ou à genoux pendant des heures, quand on prend un certain âge, c'est une activité fatigante voire pénible. Ce constat m'a conduit à m'équiper d'un outil de désherbage (bio) me permettant de rester debout pour "m'économiser", car il y a bien d'autres activités au jardin qui ne peuvent être faites autrement que plié en deux ou à quatre pattes.
Je suis plutôt satisfait de l'utilisation de ce drôle d'engin présenté ci-dessous :

Désherbeur télescopique Fiskars
Il extirpe la plante indésirable avec sa racine pivotante,
la garantie qu'elle ne repoussera pas de sitôt !

Descriptif et utilisation :

Cet outil est équipé d'une poignée en D et d'un manche télescopique adaptable à la morphologie du jardinier.
Il est muni à sa base d'un repose-pieds en polyamide permettant de bien enfoncer ses 4 longues griffes en acier autour de la racine pivotante de la plante indésirable telle que les pissenlits, les plantains,...à arracher. Les 4 griffes se resserrent alors comme des mâchoires autour des racines pivotantes.
En tirant vers soi le manche en aluminium et sous l'effet conjugué du repose-pieds qui sert alors de levier, la plante est extirpée facilement .
Ensuite, vous pouvez actionner d'un geste le système d'éjection pour dégager la mauvaise herbe des mâchoires de l'outil au dessus d'un sac collecteur de déchets ou au dessus d'une brouette et passer à la plante suivante.
L'arrachage laisse cependant un trou à combler en ajoutant si besoin un peu de terre.

Un conseil : Intervenez après une période de pluies, le sol est alors plus meuble ce qui facilite le travail.
  

J'apprécie :

  • L'utilisation très simple et efficace tout en travaillant debout grâce à son manche réglable de 100 à 120 cm.
  • La légèreté de l'outil qui facilite son maniement même lors d'une longue séance de désherbage.
  • Son système "à pompe" pour libérer rapidement l'herbe arrachée.

Je regrette :

  • Devoir m'y reprendre quelques fois à 2 ou 3 reprises pour des plantes très fortement développées dont les racines sont particulièrement grosses.
  • A l'inverse les mâchoires n'arrivent pas à pincer les petits adventices !

Entretien :

Nettoyez les mâchoires en acier à la fin de chaque utilisation pour éviter que le système d'éjection ne se grippe.


Catégorie: • Outillage - Tags: , , , , - Commentaires [2] - Billet édité le 16 déc. 18 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Pour un désherbage naturel et écologique sans effort...

  • Vu mes problèmes de dos, je suis aussi un inconditionnelle de cet outil, très pratique, facile et efficace! Je l'emprunte à mes parents une fois par an, au printemps pour faire la guerre aux pissenlits!
    J'en avais parlé ici sur mon blog : https://lesjardinsdemalorie.be/la-guerre-aux-pissenlits/

    Posté par Malorie, 17 déc. 18 à 11:06 | | Répondre
  • Bonjour Madame.
    Personnellement, j'utilise une longue gouge comme pour les asperges, et sinon, un couteau avec une longue lame effilée (comme de boucher..), et cela marche très bien.
    Bonne journée à vous et semaine..Denis.

    Posté par Janus157, 17 déc. 18 à 11:48 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3