Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Qui ose ronger les boutons et feuilles de mes rosiers ?

medical_0123

SOS Plante malade

La Phalène brumeuse - La Cheimatobie hiémale
Operophtera brumata

Observation :

La base des jeunes boutons des rosiers sont rongés, compromettant l'éclosion de la fleur et provoquant même leur chute. Au mieux la fleur s'ouvre mais déformées. Les feuilles ne sont pas épargnées et découpées très largement, ne restant que les nervures.

Bouton-de-rosier-rongé   Feuilles-rosier-rongées 

La cause :

Il n'y a pas que les tenthrèdes (Allantus cinctus ou Emphytus cinctus) dont les fausses chenilles font des dégâts dans les rosiers. Souvent abritées dans un repli de feuille ou logées sous un bouton, il y a aussi des chenilles de papillons. Ici, ce sont des chenilles, vraisemblablement de la phalène brumeuse (Operophtera brumata, un papillon de la famille des Geometridae) de 20 à 30 mm de long au dernier stade, polyphages, actives de mai à juillet. Elles sont verdâtres, ornées d’une bande médiodorsale plus sombre et deux lignes latérales longitudinales blanches. Ces chenilles arpenteuses n’ont de pattes qu'aux deux extrémités du corps. Elles passent d'une branche à l'autre à l'aide d’un fil de soie et à un arbre ou rosier voisin en se servant du vent. Fin mai, les chenilles s'enterrent au pied de leur plante hôte pour s'y métamorphoser. L'émergeance des papillons à lieu en octobre-décembre. Après fécondation, les femelles aptères pondent 2 à 300 œufs dans l'écorce d'un arbres. 

L'intruse   Phalène-brumeuse-2

Les-intruses

Phalène-brumeuse----Operophtera-brumata   Phalène-brumeuse

La solution :

• La solution la plus naturelle est de supprimer soigneusement à la main les chenilles afin de limiter les dégâts et d'éviter que les papillons adultes ne pondent de nouveaux œufs sur vos rosiers et autres arbres hôtes.

• Les prédateurs les plus efficaces de ces chenilles sont les oiseaux insectivores comme les mésanges qui en avril-mai en recherchent beaucoup pour nourrir leurs nichées affamées.


• Dans les cas d'infestations importantes, il est possible de traiter les rosiers avec un bio-insecticide de préférence (Bacillus thuringiensis), mais ce n'est pas très bon pour les petits zozios !
 Réfléchi


Catégorie: • SOS Plantes malades - Tags: , , , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 04 mai 17 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Qui ose ronger les boutons et feuilles de mes rosiers ?

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil