Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Comment lutter contre le redoutable phellin du prunier ?

medical_0123

SOS Plante malade

Phellin des arbres fruitiers
Phellinus tuberculosus

Phellin des arbres fruitiers • Phellinus tuberculosus

Observation :

Des plaques ou des bosses arrondies, de couleur beige, de consistance assez dure, veloutée et douces au toucher, apparaissent sur les branches charpentières ou le tronc de vieux arbres. Leurs surfaces sont garnies de petits trous, les pores d'où sort la sporée d'un champignon dont l'hôte principal se trouve être le prunier.

Phellin des arbres fruitiers • Phellinus tuberculosus   Phellin des arbres fruitiers • Phellinus tuberculosus
Dans mon jardin, le prunus qui a plus de 25 ans est atteint par ce parasite 

Le coupable :

Il s'agit du Phellin des arbres fruitiers (Phellinus tuberculosus) - un champignon - de la Famille des Phellinaceae - décomposeur de bois qui a profité d'une plaie - une ancienne coupe par exemple - pour s'installer. Il se développe pendant plusieurs années à l'intérieur de l'arbre et forme des consoles coriaces. Ce champignon saprophyte et parasite pluriannuel provoque une pourriture blanche qui fragilise l'arbre.

Remède :

Hélas, une fois en place, le phellin est indélogeable car même si vous supprimez les fructifications - parties visibles du champignon - le mycélium dans le bois reste actif et continue à dégrader le bois à l'intérieur de l'arbre. L'arbre ne meurt pas rapidement pour autant mais les branches ainsi affaiblies deviennent cassantes, aussi doivent-elles être supprimées ou réduites pour les alléger et étayées si elles sont porteuses de nombreux fruits.

Phellin du prunier au cœur d'une branche 

Dégâts causés par le champignon au cœur des branches

Phellin du prunier au cœur d'une branche   Phellin du prunier au cœur d'une branche

Autres espèces :

Phellinus punctatus : Ce champignon est présent dans presque toutes les aulnaies ou saulaies et peut aussi s'installer dans de vieux buissons de noisetiers. 
Phellinus ribis : Généralement aux pieds des groseilliers et des fusains. 
Phellinus nigricans : Sur bouleaux, plus rarement sur d'autres feuillus. 
Phellinus robustus : Quasi-exclusivement sur chêne, plus rarement sur le châtaignier, le hêtre et marronnier.


Catégorie: • SOS Plantes malades - Tags: , , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 19 oct. 16 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Comment lutter contre le redoutable phellin du prunier ?

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil