Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Pourquoi et comment protéger le tronc des arbres ?

Le lait de chaux (chaux vive + eau)

Je me souviens, dans ma (lointaine) jeunesse, que les arbres dans les vergers avaient quasi-systèmatiquement le tronc peint en blanc. Le chaulage était une pratique courante. Puis l'usage de la chaux a été délaissé, plus ou moins boudé pendant de nombreuses années au profit d'autres produits moins écologiques. Depuis quelques années, la chaux vive semble redevenir à la mode; elle est de nouveau utilisée pour traiter les arbres par les jardiniers soucieux de préserver l'environnement.
Quels sont les propriétés de la chaux ? Quelles précautions imposent sa manipulation ? Comment préparer du lait de chaux ? Comment l'appliquer ? C'est à toutes ces questions que cet article tente de répondre.

Pourquoi chauler les troncs des fruitiers ?

Il est recommandé de badigeonner les troncs des arbres fruitiers voire de certains arbres d'ornement avec de la chaux ou de l'argile, en prévention de nombreuses maladies cryptogamiques comme la tavelure, la cloque, la moniliose, le chancre,... pour les immuniser pour l'année suivante.

Réservez ce traitement surtout aux arbres âgés aux écorces pleines de replis qui sont autant d'abris ou ceux malades, contaminée par les arbres voisins. Le chaulage ne s'avère pas nécessaire sur les jeunes arbres sains dont l'écorce est encore bien lisse à moins que ce soit pour protéger leur tronc du soleil et du gel.

Ce traitement peut être appliqué de l'automne jusqu'au début du printemps, en dehors des périodes de gel avec une préférence vers la fin de l'hiver pour en éviter son éventuel lessivage par les intempéries hivernales.

Le lait de chaux constitue un efficace antiseptique, favorisant un meilleur état sanitaire des arbres, ce qui doit en principe limiter (mais non supprimer) les futurs autres traitements.

Tronc-chaulé

Qu’est-ce que le blanc arboricole ?

Le "blanc arboricole" ou la "chaux vive agricole" est un produit naturel à base de chaux issue de la décomposition thermique du calcaire à appliquer en hiver sur les troncs des arbres fruitiers et d'ornement. Il permet d'éliminer les parasites que ce soit de futurs insectes  (ravageurs mais aussi des bons auxiliaires, hélas !!!!!) nichant en hiver sous l'écorce ou des champignons microscopiques qui passent également l'hiver dans les replis de l'écorce et qui développent à la belle saison les redoutables maladies cryptogamiques (tavelure, cloque, moniliose, chancre,...). Le blanc arboricole étant du calcaire, il détruit aussi les spores des mousses et lichens.

Vous trouverez ce produit disponible dans les jardineries en seaux en plastique déjà prêts à l’emploi ou en poudre à préparer vous-même en prenant toutes les précautions prescrites et en respectant la méthodologie adéquate. 

Préparation du lait de chaux :

  • Avant tout, enfilez obligatoirement une tenue ad-hoc - manches longues, bottes, gants, lunettes de protection et masque - pour vous protéger efficacement aussi bien pendant la préparation que lors des manipulations et des applications du produit. La chaux vive est un produit dangereux, très corrosif, à manipuler avec beaucoup de précautions.
  • Le lait de chaux se prépare en versant dans un grand seau métallique (une ancienne lessiveuse peut faire l'affaire) un volume de chaux vive agricole préalablement remplie de 2 à 3 volumes d'eau et surtout pas le contraire (comme précisé sur le sac !).
  • Prenez garde à l’impressionnant bouillonnement en couvrant le seau (ça saute partout !) et à la chaleur qui se dégage de ce mélange. 
  • Puis laissez le mélange reposer plusieurs heures. L'idéal est de préparer votre blanc arboricole la veille de son utilisation.
  • Le lendemain, ajoutez si besoin un peu d’eau et remuez doucement pour rendre le mélange plus homogène et plus facile à appliquer.
  • Si vous n'avez que quelques arbres (2 ou 3), vous trouverez facilement sous le nom de "blanc arboricole" du lait de chaux prêt à l'emploi en bombe aérosol.

Méthode d'application du lait de chaux :

  • Avec une brosse en chiendent (évitez l'usage d'une brosse métallique qui pourrait endommager gravement le bois), grattez le tronc avant toute application afin de le débarrasser des éventuelles mousses et lichens le colonisant.
  • Ôtez les morceaux d'écorce qui se détachent et sous lesquels hivernent des insectes.
  • Ce brossage permet d'obtenir une meilleure adhérence du produit sur l'écorce.
  • Supprimer tous les fruits abîmés ou non restaient sur l'arbre car des maladies cryptogamiques peuvent aussi s'y nicher et risqueraient de se propager l'été prochain.
  • Éliminer les petites branches à l'intérieur et les branches mortes ou trop frêles.
  • Comblez les cicatrices profondes avec du mastic cicatrisant ou de de l'argile afin de les désinfecter et d'empêcher l'eau de s'y loger en hiver et d'y geler.
  • Appliquez une couche uniforme de badigeon de chaux, de la base du tronc jusqu'au départ des premières branches, à l'aide d'un large pinceaux ou en le pulvérisant . En principe une seule couche suffit, mais si les replis de l'écorce sont particulièrement profonds, vous pouvez appliquer une deuxième couche même si la première n'est pas complètement sèche.
  • Le chaulage est à renouveler, de préférence, tous les 2 ou 3 ans. 
  • Cependant, n'abusez pas trop de traitement à la chaux qui élimine tous les insectes - les mauvais mais aussi les bons et atteint aussi les micro-organismes qui vivent dans le sol.

Catégorie: • Traitement - Tags: , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 15 févr. 16 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Pourquoi et comment protéger le tronc des arbres ?

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil