Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Comment lutter contre le redoutable mildiou ?

SOS plante malade
SOS Plante malade

Le mildiou
Phytophthora infestans

Le problème :

Il est particuliérement difficile d'échapper au mildiou qui désigne différentes rouilles et moisissures de plantes qui profitent des longues périodes de pluies, des arrosages par aspertion ou d'un air ambiant saturé en vapeur d'eau pour se développer sur les feuilles, les tiges ou les fruits mouillés. Or, de nombreux légumes sont sensibles au mildiou qui peut anéantir complétement leur culture. 

En fait, il existe plusieurs souches de mildiou dont de nombreux parasites microscopiques - des Oomycètes - longtemps apparentés à des champignons - spécifiques à chaque plante ou famille de plantes, sont responsables : vigne, carottes, pommes de terre, tomates, oignon, etc… Par exemple, Phytophthora infestans est inféodé aux tomates et aux pommes de terre, Plasmapora viticola est responsable du mildiou de la vignes, Peronospora sp. du mildiou des oignons, des laitues ou encore des giroflées... pour ne citer que ces 3 principales formes.

Mildiou-sur-feuille-de-tomate   Mildiou-sur-tomate

Observations :

Les premiers symptômes sont l'apparition en été de taches jaunes ou brunes à la face supérieure des feuilles alors que leur revers se couvre d'un feutrage blanc ou gris, puis le brunissement et le dessèchement se propagent à toute la plante. La progression souvent très rapide du mildiou peut toucher les fruits et même les tubercules dans le sol.

  • Chez la tomate, on observe en fin d'été, par temps humide et chaud, des taches brunes sur le feuillage avec un duvet blanc au revers des feuilles, puis elles virent au brun et pourrissent. La décoloration brune s'étend aux fruits qui se ratatinent et pourrissent.
  • Le mildiou de la pomme de terre se caractérise par une décoloration brun-rouge qui apparait sous forme de taches grises sur la peau. Les parties touchées des tubercules pourrissent très vite. La période d'apparition s'étale de juillet jusqu'à la fin de la saison.

C'est une maladie cryptogamique qui se développe par temps de pluie ou après une période de forte humidité, sur le feuillage de certaines plantes notamment si celui-ci ne peut sécher rapidement. Le champignon déjà présent se propage alors très vite et de manière persistante.

Les solutions :

1. Préventivement, adoptez les méthodes de culture suivantes :
  • Espacez assez largement vos plantes pour permettre à l'air de circuler autour favorisant ainsi le séchage plus rapide du feuillage après un passage pluvieux. (Espacez vos rangs de pommes de terre d'au moins 80 cm)
  • Paillez le sol au pied de vos plantes.
  • Faites des arrosages ponctuels, évitez l'aspertion des feuilles - un système de goutte-à-goutte est recommandé.
  • Respectez une rotation longue des cultures au potager :
    • N'installez plus de tomates et de pommes de terre au même endroit pendant au moins 3 ans. 
    • De même, ne plantez à la place aucune Solanacées (aubergines, poivrons,...) qui pourraient être contaminées et épuiser le sol.
  • Protégez vos pieds de tomate de la pluie en installant un abri sans les priver de soleil et d'une bonne aération.

Culture-de-tomate-sous-abri

2. Curativement :
  • Traitement à base de cuivre

    • Pour éviter l'installation et la propagation de ce champignon vous devez traiter préventivement en pulvérisant un produits à base de cuivre (bouillie bordelaise, hydroxyde de cuivre) sur toute la plante de préférence avant une période pluvieuse favorable au mildiou ou à défaut dès qu'il est tombé plus de 20 mm de pluies.
    • Renouvelez ce traitement tous les 20 jours ou si le cumul des précipitations dépasse 20 mm.
    • Coupez les feuilles, gourmands, fleurs et fruits dès l'apparition des traces de mildiou.

Le saviez-vous?

Le fil de cuivre sur les tomates ne sert à rien !

Certains jardiniers transpercent le bas des tiges avec un fil de cuivre. Cette usage n'est en fait d'aucune efficacité car la cuivre n'est pas soluble de cette façon et d'autre part, il ne peut pas agir sur le mildiou en passant par la sève de la plante.
Pour être efficace, c'est un produit à base de cuivre qui doit être pulvérisé sur et sous les feuilles ainsi que sur les tiges des plantes. C'est un fongicide de contact capable de détruire les spores du champignon lors de leur germination, avant qu'ils ne pénètrent dans la plante.

  • Traitement à base de bicarbonate de soude

    • Les jardiniers du conservatoire de la tomate au Château de la Bourdaisière (37) ont testé (en 2014) un traitement avec du bicarbonate de soude qui présente l'avantage de n'avoir aucun impact négatif sur le sol, ni même sur notre santé ce qui n'est pas le cas du cuivre traditionnellement utilisé.
    • Mélangez 5 grammes de bicarbonate de soude par litre d'eau dans un pulvérisateur.
    • Pour que le bicarbonate se fixe mieux sur les feuilles traitées, il est conseillé d'ajouter une cueillère à soupe de savon noir.
    • L'efficacité de ce traitement reste à confirmer;
    • Merci à ceux qui ont testé le bicarbonate de communiquer ici leurs conclusions qui ne manquront pas d'intéresser les autres jardiniers.
3. En cas de contamination confirmée :
  • Evitez de mélanger les coupes atteintes de mildiou au tas de compost même s'il est avéré qu'un compost bien aéré , suffisamment humide et remué régulièrement peut détruire le mildiou, même sans montée en température.
  • Brûlez les plantes ou déposez-les à la déchetterie.
  • Désinfectez les tuteurs avec de l'eau javélisée et les outils comme les sécateurs avec de l'alcool avant chaque utilisation.
  • Evitez les apports de purin d'ortie, d'engrais azoté et de potasse qui favorisent la pénétration du mildiou dans les cellules végétales.
  • Semez en automne un engrais vert qui restera en place tout l'hiver.
  • Au printemps suivant, cultivez à la place des Fabacées, insensibles au mildiou tels que les haricots, pois, fèves,...

Catégorie: • SOS Plantes malades - Tags: , - Commentaires [1] - Billet édité le 15 avr. 15 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Comment lutter contre le redoutable mildiou ?

    Bonsoir j'ai tenté le traitement avec le bicarbonate de soude contre le mildiou sur mes tomates,pour moi cela à été très peu efficace après 2 semaines de traitement j'ai dû avoir recours à la bouillie bordelaise. Peut-être que j'aurais dû perceverer .... j

    Posté par Annie, 26 juil. 17 à 22:09 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil