Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Comment jardiner sans travailler le sol ?

Le jardin du Marais au cœur de la Brière

Yves Gillen nous explique avec passion
comment faire du jardinage sans travail du sol.

Les points forts à retenir

Un sol ne doit jamais être nu nous dit-il, c'est comme si on vous enlevait l'épiderme et qu'on vous mettait à bronzer nu au soleil !
Ce jardinier utilise un ancestral hache-paille pour broyer des roseaux verts et des roseaux secs (ou des fleurs fanées, des fougères,...) pour respecter l'équilibre carbone / azote. Ce broyât va recouvrir son sol au potager, c'est le compostage en surface qui n'exclue pas le compostage en tas.

En ville, il existe dans les jardineries pléthore de matériaux pour pailler...écorces de pin, copeaux de hêtre, paillettes de lin, fèves de cacao,... mais vous avez à portée de main les feuilles mortes, les tontes de gazon,...

Il faut donner pour recevoir : il faut des apports de matières organiques pour bien récolter.
Le jardinage bio, c'est refuser d'utiliser des molécules de synthèse mais c'est aussi jardiner de concert avec la nature et non pas contre elle, c'est encore s'allier toute la faune auxiliaire.

Une bonne terre au potager pour Yves Gillen, c'est 1/3 de d'argile, 1/3 de sable et 1/3 d'humus.
Les apports de matières organiques au jardin potager comme au jardin d'ornement, c'est, nous dit-il, la reproduction fidèle de ce qui se passe en forêt où le sol n'est jamais nu, où personne n'arrose, personne ne le bêche... et pourtant ça pousse !

Retourner la terre, ça fait mal au dos et ça fout tout à l'envers ! Par contre le sol se travaille à la grelinette ou à la fourche bêche sans le retourner comme nous en fait la démonstration Yves Gillen dans cette vidéo très instructive. Cette méthode évite de détruire l'équilibre des micro-organismes qui vivent dans la terre - certains ont besoin d'oxygène, d'autres pas. Selon une métaphore qui semble lui être chère, "retourner la terre c'est comme si on mettait la tête dans le bassin et les poissons sur la pelouse".

Il faut associer les légumes entre eux : certains se bonifient entre eux, d'autres se contrarient, c'est comme chez les gens !

Il faut assurer une rotation des cultures - les crucifères par exemple ne doivent pas être replanter au même endroit avant 4 ou 5 ans... il faut donc faire un plan de son jardin pour ne pas replanter la même chose au même endroit d'une année à l'autre.


Catégorie: • Méthode Bio - Tags: , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 29 mai 13 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Comment jardiner sans travailler le sol ?

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil