Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Le greffage ou l'écussonnage des rosiers

Pourquoi greffe-t-on les rosiers ?

Longtemps, la multiplication des rosiers se faisait  par semis (notamment pour les rosiers sauvages), par bouturage ou encore par division d'un pied. Ces procédés sont encore utilisés par les amateurs qui veulent échanger entre eux des variétés de rosiers. Au XIXe siècle, les pépiniéristes européens mariaient les variétés connues avec des chinensis (rapportés de Chine au XVIIIème siècle) pour leur caractère remontant et des Thés (importés de Chine au début du XIXème siècle) pour leur parfum, leur coloris et la forme turbinée des fleurs.

Pour les professionnels, la multipication par bouturage ou par division de ces nouvelles variétés était très difficile voire irréalisable. C'est alors que la technique du greffage des arbres fruitiers a été transposée et adaptée aux rosiers. Ainsi, la majorité des rosiers commercialisés aujourd'hui sont des plants greffés.

Avantage du greffage :

  • Le greffage permet de multiplier rapidement les variétés
  • Le greffage permet d'adapter les variétés aux types de la terre en choisissant le porte-greffe
  • En France, 2 porte-greffes sont utilisés :
    • R. multiflora adapté aux sols "normaux" ou "acides" et fortement déconseillé en terre calcaire qui provoquerait une chlorose des feuilles et à terme, la mort assurée du rosier à brève échéance.
    • R. canina ou R. laxa adaptés aux terres calcaires (ou basiques) mais qui conviennent également à tous les types de sols.
  • Le greffage permet enfin d'adapter les rosiers aux différents climats :
    A savoir que les rosiers greffés sur R. multiflora ont une végétation qui démarre plus tôt et s'arrête plus tard en saison que ceux greffés sur R. canina. S'il doit être planté en région montagneuse ou s'il y a des risques fréquents de gelées tardives au printemps ou précoces en automne, le choix du porte-greffe R. Canina s'impose.

Ainsi, lors d'un achat, renseignez vous sur quel type de porte-greffe est greffé le rosier que vous voulez acheter qu'il soit à racines nues comme en conteneur : R. multiflora ou R. canina ou R laxa ?

Entete_Andre__EVE
                                                               Extraits d'une newletter de Guy André

Le greffage ou l'écussonnage d'un rosier
selon un professionnel

Cette opération consiste à implanter un bourgeon ou un œil prélevé sur la variété qu'on veut multiplier sur le collet d'un porte-greffe (partie lisse entre les racines et les branches).

Avantage : La plante obtenue aura les caractéristiques du porte-greffe R. multiflora ou R. canina ou R. laxa (adaptation au terrain, vigueur,...) et celles du greffon (couleur, parfum, remontée,...).

Ci-dessous une démonstration des différentes étapes de l'écussonnage réalisé par Guy André :

Ecussonnage-d'un-rosier

 


Catégorie: • Multiplier - Tags: , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 14 juil. 10 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Le greffage ou l'écussonnage des rosiers

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil