Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 480 abonnés

Le Pense-jardin des travaux à faire en octobre

Pour jardiner, adaptez-vous à votre zone climatique

Selon où se trouve votre jardin,
vous devrez avancer ou reculer vos interventions de 2 à 3 semaines

        

L'automne est une saison de transition !

Les jardiniers doivent déjà penser au printemps prochain tant pour le jardin d'agrément que pour le potager ou le verger. La terre est encore chaude, propice à recevoir de nouvelles plantations,... Octobre est un mois pendant lequel il y a énormément de choses à faire au jardin...

Octobre à Berville

Les arbres et arbustes

Arbustes caducs

  • Faites des boutures de bois sec avec des rameaux de Cornouiller repiqué dans du sable au nord d'un mur. Elles s'enracineront pour le printemps.
  • Prunus :  Après la chute des feuilles, aérez le centre de la ramure en supprimant les branches malades ou mortes ou celles qui s'entrecroisent et les gourmands.
  • Pivoines Arbustives :
    • Plantez ce mois-ci (octobre) 3 variétés "précoce - saison - tardive" pour prolonger la floraison de avril à juin.
    • Plantez-les en terre acide, comme les plantes de terre de bruyère.
  • Hibiscus : Taillez les arbustes à floraison estivales.

Pivoine arbustive   Hibiscus de jardin

Arbustes persistants

  • Laurier-Rose : Rentrez le Laurier-rose pour l'hiver ou posez les protections hivernales (voile) avant le gel.

Arbustes de Terre de Bruyères

  • Plantez de la bruyère d'hiver (Erica Carnea)
  • Apportez du terreau à l'automne.

  • Camélia & Rhodo : 
    • Apportez à l'automne une épaisse couche de terreau de feuilles ou du fumier de cheval qui protégera les racines superficielles du froid et qui lui fournira les éléments nutritifs nécessaires.
    • Ils préparent leurs boutons floraux en fin d'été d'où l'intérêt de maintenir le sol frais en automne.
    • Plantez les arbustes persistants comme les camélias (Sasanqua), rhododendrons, azalées...

Rhododendron   Camelia-Sasanqua

Les Grimpantes

  • Clématites : Marcottez les clématites en inclinant un rameau dans la terre maintenu par un crochet.

Les conifères :

C'est le période pour planter tous les conifères.

Les Rosiers

• Désherbez aux pieds des rosiers pour qu'ils soient nets en hiver.
• Ramassez les feuilles tombées aux pieds des rosiers; elles peuvent être porteuses de germes de maladies comme le champignon responsable des taches noires (le Marsonia). Ne les mettez pas sur le tas de compost, brûlez-les ou apportez-les à la déchetterie de votre quartier.

• Préparez la plantation de nouveaux rosiers qui ne se fera qu'à partir de fin novembre.

Soins d'automne des rosiers

  • Rosiers remontants :
    • Coupez les fleurs fanées - rabattez d'un tiers les tiges - la véritable taille des rosiers ne s'effectue qu'au printemps (la fin de l'hiver est la période de taille pour les variétés remontantes).
    • Coupez les branches mortes ou qui se croisent et risquent de se blesser mutuellement.
    • Evitez de tailler sévèrement les Rosiers.
    • Vous pouvez éventuellement raccourcir les longues branches qui risqueraient de casser sous les vents d'hiver ou sous le poids de la neige et coupez les branches mortes (brunes ou noires).
    • Rabattez plus sévèrement les rosiers à régénérer ( vieilles touffes délaissées). 
                   
  • Rosiers Non Remontants : 
    • Pour rappel, la taille des rosiers non remontants doit se faire juste après la floraison (Floraison printanière).
    • Ne coupez pas les fleurs fanées des rosiers qui offrent de jolis fruits (cynorhodons) pendant l'hiver.

Cynorhodons   Cynorhodons

  • Apportez du fumier de cheval fin octobre afin que la pluie ou la neige fasse pénétrer progressivement les éléments fertilisants au niveau des racines. Au printemps, ce même apport libérerait rapidement trop d’azote ce qui risquerait de brûleur la plante.

 

Les vivaces

Divisez les vivaces d'été : Géranium vivaces, Ancolies, etc...

Ancolies : Divisez-les et associez-les avec des Anémones du Japon, les Hostas,…

Hellébores : Associez-les avec des Campanules, lunaires, violas…

Toilette des vivaces : 

  • Coupez-les au ras du sol.
  • Brûlez les coupes en cas de maladies.
  • Placez des piquets autour pour repérage lors du béchage.
  • Laissez-en certaines (comme les hostas - sedum) avec leurs feuillages qui, même s'ils fanent, resteront à la fois décoratifs et protecteurs.

Pivoines herbacées :  Pour favoriser une floraison éclatante au printemps prochain, après avoir coupé les tiges et les feuilles, apportez une couche de compost et/ou de fumier de cheval décomposé et ajoutez des cendres de bois qui enrichiront le mélange en potasse.

Rabattez les vivaces à feuilles caduques gaillardes - marguerites -  pour que la souche émette de nouvelles pousses.

• Préservez du sécateur les vivaces à feuillage persistant décoratives pendant l'hiver - attendez la fin de l'hiver pour les tailler.

Les annuelles

Graines d'annuelles et bisannuelles : Mettez en sachets les graines d'annuelles ou bisannuelles récoltées aux jardin et rangez-les dans un endroit sec et sombre - dans une boite hermétique par exemple.

Bisannuelles : Mettez en place définitivement les myosotis - pensées - lunaires qui ont été semés en mai-juin, et repiqués en août dans un coin mi-ombrager.

Annuelles rustiques : Pour avancer la floraison au printemps des Soucis - Pois de senteur - Eschscholzias - Cosmos - Nigelles - Bleuets - Capucines, vous pouvez les semer directement en place dans un massif dont vous aurez griffé et émietté la terre en surface. Certes le froid causera des pertes, mais les plants survivants seront vigoureux et précoces.

Les bulbes d'été

Dahlias : 

  • Arrachez les bulbes qui ont commencé à faner ou dès la première gelée, laissez-les sécher, enlevez toute la terre et conservez-les au sec et à l'abri du gel. (prévoir un fongicide en poudre).
  • Si vous voulez les laisser en terre pendant tout l'hiver (!?!), protégez-les du gel par un paillage conséquent, attention à l'humidité excessive !

GlaïeulsUne fois les feuilles jaunis, arrachez les bulbes et mettez-les au sec et hors gel.

Cannas : Arrachez les cannas, ne conservez que la motte et mettez-les hors gel.

Les bulbes de printemps

Continuez la plantation des bulbes de printemps (crocus - Puschkinia 'libanotica' - narcissesfritillaria meleagris et fritillaria imperrialis).
Attendez novembre pour installer les tulipes et jacinthes.

Le saviez-vousSi la terre est très humide ce mois-ci, dois-je attendre pour planter mes bulbes?

Même si l'automne est copieusement arrosé par les pluies, pas de panique, c'est bon pour le jardin surtout après un été très sec. Toutefois, ne tardez pas à planter vos bulbes à floraison printanière, quitte à drainer le fond des trous avec du sable ou du gravier selon la nature de votre sol.

 

La Pelouse

• Ramassez les feuilles mortes à la main ou en passant la tondeuse en position haute.

• Semez les nouvelles pelouse et procédez au regarnissage des endroits endommagés.

• Effectuez une dernière tonte.

• Rafraîchissez les bordures le long des massifs et des allées avec le coupe-bordure. 

• Aérez les zones où il y à de la mousse, preuve que le sol est trop compact, ou trop humide ou trop acide ou qu’il manque de lumière. Utiliser un “carotteur” ou une fourche bêche pour faire des trous; Epandre ensuite un mélange de sable et de terreau qui ira se loger dans chaque trou et fera office de réserve d’air et de nourriture.

• Pour rendre votre pélouse jolie dès les premiers beaux jours du printemps, plantez y des bulbes de perce-neige, de crocus et / ou de narcisses. Il vaut mieux que vous les plantiez par groupes de façon à faciliter le passage de la tondeuse. Mais vous pouvez aussi les planter parsemer au hasard.

Les haies et topiaires

Topiaires :

Donnez un dernier coup de cisaille aux arbustes taillés en topiaire afin qu'ils conservent un port net durant tout l'hiver.

Taille-des-topiaires

Sur les terrasses et balcons

• Faites des potées ou des jardinières de bulbes de printemps, giroflées - myosotis - pâquerettes - pensées - bruyères - Cyclamens - Chrysanthèmes - Violas - choux décoratifs - etc...

• Cessez les apports d'engrais.

Les plantes d'intérieur

Régime spécial d'automne

  • Pensez à rentrer vos plantes d'inérieur : Les nuits devenant fraîches et l'humidité augmentant en cette saison, il est temps de rentrer les plantes d'intérieur qui ont passé l'été dehors, avant que le chauffage soit remis en marche afin que la transition de conditions de culture leur soit plus douce. Nettoyez les contenants, les soucoupes, enlevez les feuilles mortes ou abîmées.

  • Réduisez les apports d'engrais dans les pots.
  • Rapprochez les plantes d'intérieur des fenêtres (et tout particulièrement les plantes fleuries) pour compenser en partie la diminution de l'ensoleillement. Même si certaines entrent en repos et ne se développent pratiquement plus, elles ont besoin de lumière pour rester en bonne santé.

  • Eloignez les plantes des radiateurs. Brumisez les feuillages des plantes d'intérieur pour augmenter l'hygrométrie.

  • Diminuez la fréquence des arrosages de moitié et arrêtez les apports d'engrais. En repos végétatif, les plantes n'ont pas besoin de beaucoup d'eau ni d'éléments nutritifs. Un excès d'eau au niveau des racines risquerait même de les faire pourrir. Arrosez seulement pour éviter le dessèchement à cause du chauffage.

  • Le cas particulier des cactées et des plantes grasses:
    • Elles ne passeront l'hiver que si elles disposent du maximum de lumière et ne souffrent pas d'excès d'humidité.
    • Ne dépassez pas un arrosage toutes les trois à quatre semaines dans une pièce chauffée.
    • N'arrosez pas du tout de décembre à mars en atmosphère fraîche (entre 5 et 15 °C).
    • Mettez au repos les cactées dans une pièce un peu fraiche, mais toujours avec beaucoup de lumière.

  • Faites la poussière sur les feuillages tous les 15 jours.

  • Laurier rose : Placez-le dans une pièce lumineuse et arrosez-le de temps en temps.

  • Schlumbergera ou Cactus de Noël fleurit en hiver - il ne formera ses fleurs que s’il est soumis à un stress hydrique - dès octobre diminuez l’arrosage et le faire “souffrir” un peu. Ne reprenez les arrosages que s'il y a des signes de flêtrissement ou dès que les boutons floraux apparaissent.

  • Orchidées :
    • Brumisez régulièrement le feuillage des orchidées et les boutons - évitez les fleurs ouvertes.
    • Placez le pot derrière une fenêtre bien lumineuse (l'est ou l'ouest est idéal), température moyenne 18 à 20°C convient.
    • Ne faites qu'un arrosage hebdomadaire en baignant le pot 1/4 d'heure dans une cuvette d'eau non-calcaire à température ambiante.
    • Vaporisation: il faut que l'air ambiant soit humide - placez le pot sur une assiette de billes d'argile humides.
    • Pour la faire refleurir, apportez un engrais spécial orchidée 1 fois par mois durant toute la période de végétation. Voir fiche technique, cliquez ici.

  • Bonsaïs : C'est le moment de rentrer vos bonsaïs d'intérieur installés au jardin pendant l'été.
  • Bégonias à feuilles décoratives : Multipliez vos bégonias par bouturage des feuilles.
  • Forçage des bulbes : Echelonnez le forçage des bulbes de narcisses et de jacinthes pour obtenir une floraison étalée.

Bassin et jardin d'eau

Nettoyage : Eliminez les feuilles mortes tombées dans l'eau et mettez un filet pour les empécher de tomber dans le bassin.

Plantes Aquatiques : Abritez les plantes aquatiques gélives (jacinthes d'eau, et laitues d'eau - lotus - ...)

Jacynthe-d'eau

Poissons : Continuez à nourrir les poissons avec des aliments énergétiques tant que la température est supèrieure à 5°C. En dessous de 5°C les poissons entrent en hibernation.

Pompe et filtre à eau : Retirez la pompe à eau, nettoyez-la et remisez-la dans un local hors gel - Nettoyez le filtre et vidangez les canalisations.

Pompe-et-filtre-à-eau-du-bassin

Glace :

  • Laissez un système antigel en place ou installez-en un.
  • Pratiquez des trous d'aération dans la glace afin d'oxygéner les poissons ou placez un fagot en surface.

 

Au Potager

Dès le début du mois, c'est le moment de reprendre en main votre potager pour bénéficier de récoltes avant l'hiver !

Gourdes
• Nettoyez et binez vos rangs de légumes, débarrasez-les des adventices qui peuvent les concurrencer. Enlevez tous les plants de légumes qui ne produisent plus en cette saison.

• Cueillez les tomates qui sont encore vertes ou tout juste colorées jusqu'aux premiers froids; déposez-les dans des caissettes aérées et gardez-les dans un local entre 18 et 22°C pour les laisser arriver à maturation.

• Récoltez vos dernières aubergines jusqu'aux premères gelées, mais ne prélevez que celles qui sont bien colorées.

• Bêchez vos artichauts, cela facilitera votre travail pour les butter.

• Récoltez vos courges et placez-les à l'abri des gelées.

• Il est temps de terminer la récolte de votre raisin de table.

• Semez fèves et pois de printemps.

Au verger

Verger-pommes
• Au verger, ouvrez vos trous de plantations planifiées pour le mois prochain, cela aérera la terre.

Compost et engrais bio

Compost : Octobre est la bonne période pour épandre le compost sur les parties du jardin restées nues au potager et aux pieds des plantes d'ornement. Tout sera enfoui et transformé en humus avant le printemps grâce à l'activité des vers de terre et des bactéries dans un sol humide en encore chaud. Prévoyez 1 à 3 kg de compost par mètre carré selon les besoins des plantes en place ou à venir.

Cendres de cheminée à conserver dans un sac étanche ou un fût :

  • A utiliser au printemps comme engrais riche en calcium et éléments nutritifs. A bannir en sol calcaire car elles augmenteraient encore le taux de calcium.
  • A utiliser comme barrière protectrice contre les escargots et les limaces.

Corne torréfiée :
Vous pouvez épandre de la corne torréfiée de l'automne jusqu'au printemps au pieds de vos haies, de vos arbustes et même au potager (1,5 kg/25m2). La corne torréfiée est un engrais organique de fond, d'origine animale, dont l'action est progressive. Cet engrais contient environ 13% d'azote organique (N).

Outillage et matériels

Matériels d'arrosage

  • Rangez les tuyaux d'arrosage après les avoir vider de l'eau résiduelle et mettez-les hors gel.
  • Robinet d'eau extérieur : Purgez-le et mettez-le hors gel pour l'hiver - Il est conseillé de laisser la robinet extérieur ouvert.
  • Vider le réservoir d'eau de pluie avant que les fortes gelées n'arrivent.

Pots, jardinières, etc…

  • Nettoyez et désinfectez les pots - jardinières - godets - terrines - en terre cuite ou en plastiques - les tuteurs - etc...
  • Faites-les tremper dans un bain d'eau javellisée - puis frottez les parois avec une brosse pour oter la mousse et débris végétaux, les dépôts de calcaire et enfin rincer abondamment pour éliminer toute trace de désinfectant.
  • Les classer par catégorie et les ranger hors intempéries.

Mobilier de Jardin

  • Rentrez les chaises du salon de jardin au grenier et les transats.
    Protéger la table de jardin avec une housse - interposez un cageot entre la table et la toile plastique pour éviter l'incrustation d'auréoles difficiles à enlever.
  • Remisez les socles des parasols.

Outils de jardin

  • Bichonnez les outils : Nettoyer, graisser, affûter, protéger les manches en bois,...
  • Rouleau à gazon: Videz-le de son lest d'eau et remisez-le à l'abri.

Les oiseaux du ciel

Mangeoires pour les oiseaux

  • Installez les mangeoires avant les premiers froids, quand les feuilles des arbres sont tombées.
  • Faites provision de graines pour l'hiver.

Bain d’oiseaux : Pensez à leur fournir de l'eau non gelée.

Nichoirs : Il est temps de nettoyer ceux en place et d’en installer (éventuellement) de nouveaux, pour accueillir les oiseaux insectivores. Ces nids ne sont plus occupés mais les oiseaux ne vont pas tarder à les fréquenter. Certains, comme les troglodytes, s’y mettent à l’abri la nuit et lors des périodes froides. D’autres, comme les mésanges, repèrent très tôt les sites favorables pour s’y installer l’année suivante. Changer d’emplacement si vous constatez qu’il n’a pas été occupé depuis quelques années.

Bistrot des 3 moineaux

Travaux divers

Inversez vos horaires d’arrosage : Arrosez plutôt le matin, car les nuits sont plus fraîches.

• N’oubliez pas d’arroser les jeunes plantations même si la fraîcheur est revenue.

• Trempez les tuteurs dans un bain de Javel avant de les remiser.

• Placez une grille de protection contre les feuilles mortes à l'entrée des tuyaux de descente des gouttières pour éviter qu'ils se bouchent.

• Désherbez le trottoir pour qu'il soit propre pour l'hiver.

    


Catégorie: • LE PENSE-JARDIN DU MOIS - Tags: , - Commentaires [0] - Billet édité le 29 oct. 07 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Le Pense-jardin des travaux à faire en octobre

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3