Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Degré hydrotimétrique de l'eau, ou dureté de l'eau,…

…ou Titre Hydrotimètrique (TH) de l'eau

(à ne pas confondre avec le pH)

L'eau est composée de nombreux éléments minéraux et organiques dont la richesse est fonction des sols qu'elle a traversé.

Quand l'eau contient une quantité significative de calcium (Ca) et de magnésium (Mg), on dit qu'elle est dure ou calcaire. En réalité dans l'eau froide, il n'y a pas de calcaire mais du calcium et du magnésium, c'est à dire deux bons sels minéraux et ce n'est qu'en chauffant l'eau que ces minéraux calcium et magnésium se transforment en carbonate de calcium et carbonate de magnésium appelés communément calcaire ou tartre.
  
Ainsi, la dureté de l'eau dépend principalement de la concentration des ions de calcium (
Ca2+) et des ions de magnésium (Mg2+). Les ions du fer, de l'aluminium et du manganèse moins concentrés n'interviennent que modérement dans la dureté de l'eau.

L'unité utilisée pour exprimer la dureté de l'eau est le degré hydrotimétrique français ou le Titre Hydrotimétrique (°THF) qui correspond à la dureté d'une solution contenant 10 mg/L de carbonate de calcium (CaCO3). Un °THF équivaut à 4 mg de calcium par litre et à 2,4 mg de magnésium par litre.

Méthode  pour évaluer la dureté de l'eau

1. Remplissez le tube à essai de la trousse de test jusqu'au trait,

Eau_au_trait     Deux_gouttes_solution_A

2. Ajoutez 2 gouttes de la solution A et agitez: la couleur devient rose,

Agitez_la_solution_A

3. Ajoutez en comptant goutte à goutte la solution B, jusqu'au changement de couleur: La couleur vire au bleu-ciel.

Ajoutez_la_solution_B     Solution_B_vire_au_bleu_cie

Correspondance des gouttes de la solution B en °TH français.

Nombre
de gouttes
°THF Nombre
de gouttes
°THF
1 1,78 18 33,04
2 3,56 19 33,82
3 5,34 20 35,60
4 7,12 21 37,38
5 8,90 22 39,16
6 10,68 23 40,94
7 12,46 24 42,72
8 14,24 25 44,50
9 16,02 26 46,28
10 17,80 27 48,06
11 19,58 28 49,84
12 21,36 29 51,62
13 23,14 30 53,40
14 24,92 31 55,18
15 26,70 32 56,96
16 28,48 33 58,74
17 30,26 34 60,52

Le TH est inférieur à 10°THF, l'eau est très douce et à tendance naturelle corrosive.
De 10 à 20°THF, l'eau est douce.
Dans ces 2 cas il ne faut surtout rien faire qui réduirait le TH. La limite inférieure du degré hydrotimétrique pour les eaux destinées à la consommation humaine et n'ayant pas subit de traitement thermique est fixée à 15°THF. Un peu de tartre protège les canalisations et évite le risque de corrosion qui dissout les métaux des canalisations tels que le fer ou le plomb nocifs pour notre organisme.

De 20 à 30°THF, l'eau est réputée moyennement dure. Le ministère de la santé qualifie d'idéal un TH compris entre 15° et 25°THF pour l'eau de consommation.

De 30 à 40°THF, l'eau est définie dure et très dure au delà de 40°THF, l'usage d'un adoucisseur doit être envisagé. Le tartre est responsable de surcoûts (énergie, lessives, détartrants) et de dégradations importantes au niveau des cumulus, chaudières et robinetteries.

PS: Ne pas arroser vos plantes avec de l'eau adoucie, si vous avez besoin d'une eau non-calcaire, utilisez l'eau de pluie récupérée dans un réservoir à cet effet.


Catégorie: • Analyse - Tags: , , , , - Commentaires [3] - Billet édité le 13 mars 07 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Degré hydrotimétrique de l'eau, ou dureté de l'eau,…

    quel est le titre hydrotimetrique ou th ideal pour une chaudiere (notamment a condensation sur plancher chauffant) ;d'avance merci.

    Posté par lenoir, 25 déc. 07 à 11:47 | | Répondre
  • Radiateurs ou plancher chauffant - le circuit d'eau est un circuit fermé - c'est à dire un circuit qui travaille toujours avec la même eau du remplissage depuis la mise en service de l'installation (à l'exception de quelques remises en pression du réseau qui ne concernent qu'une quantité réduite d'eau). Ainsi la quantité de calcaire éventuellement contenu dans le volume de votre eau de chauffage n'est pas réellement conséquente et le dépôt éventuel de tartre dans les canalisations reste minime, voire utile à la protection de la corrosion interne des tuyaux.

    Par contre pour le circuit d'eau-chaude-sanitaire, la valeur du TH est très importante à connaître, car ici, l'eau soutirée n'est jamais le même (Circuit ouvert) et véhicule donc au fil du temps une quantité plus ou moins importante de Calcaire qui avec des température d'eau de 40 à 45°C se transforme en tartre pouvant boucher complètement les canalisations mais aussi le circuit ECS de la chaudière (à condensation ou non !) ou le ballon de préparation d'eau chaude sanitaire porté cycliquement maintenant à 70 ou 80°C quand il y a une fonction antilégionnellose qui augmente, cela dit en passant, le facteur entartrant.

    Posté par Patrick, 01 janv. 08 à 21:09 | | Répondre
  • Merci pour la qualité de l'information scientifique.

    Posté par salah, 05 avr. 07 à 20:07 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil