Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Hivernage des Pélargoniums et Géraniums

Pour obtenir de très grosses touffes de pélargoniums lierres l’an prochain, conservez les pieds dans les jardinières, en les protégeant du gel si vous les laissez sur place, ou en les rentrant dans une cave. Avec des plantes de 3 ou 4 ans vous obtiendrez des potées d'un volume double ou triple dès le mois de mai.

Si vous n’avez pas eu le temps de faire des boutures de vos pélargoniums, conservez des pieds mères en les rentrant dans un local éclairé, non chauffé mais à l’abri du gel. Arrosez très modérément, juste pour éviter le flétrissement. Vous prélèverez vos boutures au mois de mars.

Il est également possible de conserver les pieds de pélargoniums en les arrachant lorsqu’ils sont défleuris et en les suspendant la tête en bas dans un local non chauffé. Mais la reprise est souvent plus difficile, cette manière de procéder affaiblit considérablement les géraniums, les racines risquant d’être complètement desséchées.

Géranium lierre

Méthode d'hivernage:

1. Pour conserver vos pieds de pélargonium d’une année sur l’autre, avant que les premières gelées ne produisent leurs effets néfastes, coupez toutes les fleurs fanées et les tiges cassées. La taille avant l'hivernage permet d'éliminer beaucoup de parasites avant de renter les plantes.
   
2. Dans les régions aux hivers doux, gardez vos plantes sur place. Rabattez les tiges à 10 cm.
Protégez-les en installant au-dessus des arceaux métalliques recouverts d’un film plastique ou d’un voile d’hivernage. Cette protection devra être enlevée au mois de mars.

3. Pour les régions aux hivers très froids, mieux vaut rentrer vos potées et vos jardinières à l’abri du gel. Pour vos géraniums en pleine terre, mettez-les en pot et procédez comme pour ceux en jardinière. Coupez de la même manière toutes les tiges à 10 cm de hauteur. Remplacez les 2 premiers centimètres de terre où sont accumulés la plupart des parasites, des œufs d'escargots, des spores de champignons, etc… par du terreau sans engrais.
Puis, rentrez vos pélargoniums et géraniums dans un local non chauffé, devant une fenêtre: cave, grenier, garage, abri de jardin, etc… La température y oscille entre 5 et 12°C pendant tout l'hiver.
   
4. Laissez-les ainsi tout l’hiver, n'arrosez que modérément juste pour empêcher le dessèchement des branches - un verre d'eau tous les 15 jours suffira. Pensez aussi à ventiler ou à aérer le local à chaque redoux pour que l'atmosphère ne soit pas confinée ce qui favoriserait le développement de champignons comme la rouille du géranium.
En atmosphère chaude et sèche, les mouches blanches (les Aleurodes) sont courantes; Vous pourrez les combattre avec des pulvérisations d'eau savonneuse.

Pour les faire refleurir l’an prochain, assez tôt en saison, il vous suffira de reprendre doucement les arrosages, puis les apports d’engrais, à partir du mois de mars.

5. Vous ne les sortirez en plein air que début mai, selon la température extérieure. Attention aux fameux Saints de Glace !

Geranium zonal blanc

Repère: Hivernez avec la même technique les lantanas, les jasmins, les hibiscus, les plumbagos,…


Catégorie: • Hivernage - Tags: , , - Commentaires [1] - Billet édité le 14 déc. 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Hivernage des Pélargoniums et Géraniums

    Cette année, j'essaie cette méthode.
    A bientôt.
    Mamie Cruik

    Posté par A-W-, 10 nov. 14 à 14:14 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil