Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Le traitement à la bouillie bordelaise

Traitement d'hiver en particulier des rosiers et arbustes.

Pour détruire tous les champignons présents afin de repartir avec des rosiers ou des arbustes sains au printemps.

Au potager, c'est sur les champignons, les parasites et en particulier les mildious de la vigne, des tomates et des pommes de terre que la bouillie bordelaise est efficace. On traitera aussi la septoriose du céleri et la maladie des taches pourpre des fraisiers.

Au verger, les traitements à base de cuivre permettent de combattre un certain nombre de maladies en traitement d'hiver ou en cours de végétation: La cloque du pêcher, la moniliose des arbres fruitiers, les chancres du pommier, la Cylindrosporiose du cerisier, les bactérioses, la tavelure du pommier et du poirier, la rouille des rosiers, le feu bactérien...

La bouillie bordelaise:

Bouillie Bordelaise
Dose d'utilisation: de 50 à 100 g / 10 litres d'eau en pulvérisation. 1 à 2 applications au cours de l'hiver. La règle recommandée étant de traiter préventivement avant l'arrivée des maladies. Traitez juste après la taille des arbres, arbustes ou rosiers, puis une deuxième fois juste avant le débourrement des bourgeons. Renouvelez le traitement tous les 15 jours au printemps, notamment à cause des pluies qui "lessivent" les plantes.

Précautions d'emploi: Respecter les usages, doses, conditions et précautions d'emploi mentionnés sur l'emballage. Choisissez une journée sans vent ni risque de pluie. Le cuivre contenu dans la bouillie bordelaise est un excellent fongicide préventif qui permet d'éviter l'attaque de bon nombre des maladies déjà énumérées ci-dessus à l'exception de l'oïdium.
Toutefois, le cuivre s'accumule à la longue dans le sol et peut devenir toxique notamment pour les vers de terre et la vie microbienne.
C'est ainsi que la quantité de cuivre autorisée, en culture biologique, a considérablement baissée (depuis 2006 les quantités de cuivre sont limitées à 6 kg par hectare de culture et par an).
Avant de pulvériser de la bouillie bordelaise, il est conseillé de passer un "mouillant" (Terpène de Pin) qui améliore la répartition et l'adhésion de la bouillie bordelaise sur les feuilles. Les doses  de ce fongicide peuvent être divisées par 2 (5g/litre au lieu de 10 g/litre).

Il existe aujourd'hui différents produits à base de cuivre autres que le sulfate  de cuivre (bouillie bordelaise) : L'hydroxyde, l'oxyde et l'oxychlorure dont l'efficacité est considérée un peu supérieure dans le traitement des végétaux. Le cuivre s'y trouve sous une forme moins soluble permettant une libération plus lente avec moins de risques de brûlures.

Outillage: Le pulvérisateur

Pulverisateur
• Un modèle de 5 litres de volume utile permet d’assurer toutes les interventions au jardin.

• L’idéal est d’avoir 2 pulvérisateurs: L’un consacré exclusivement aux herbicides ( pour les trottoirs et les allées bien que les herbicides ne soient pas un usage recommandé), le second pour les traitements contre les maladies et insectes.

MillardetAlexis Millardet (1838-1902)

Professeur à la Faculté des Sciences de l'Université de Bordeaux, il est à l'origine d'importants travaux sur les maladies de la vignes, la bouillie Bordelaise, les vignes américaines et l'hybridation.

En fait, des viticulteurs de la région bordelaise, au XIXème siècle, avaient eu l'idée pour dissuader les chapardeurs de grappes de raisin, d'arroser les rangées de vigne en bordure des chemins avec du sulfate de cuivre réputé pour son action purgative. Alexis Millardet constata que ces pieds de vigne ainsi traités n'étaient pas touchés par la Mildiou et attribua ce résultat au cuivre. En 1885, il mit au point  avec l'aide d'un chimiste la formule de la Bouillie bordelaise qui contient de la chaux éteinte atténuant l'agressivité du sulfate de cuivre.

En savoir plus sur Alexis Millardet


Catégorie: • Traitement - Tags: , , , , , - Commentaires [3] - Billet édité le 28 oct. 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Le traitement à la bouillie bordelaise

    Bonjour,
    Je recherche comment soigner un cognassier qui devrait donner beaucoup de fruit cette année mais hélas les feuilles s'enroulent et les fruits se tachent et quand se récolte le fruit chaque année on le récolte trop tôt le coing est encore très dur.
    Deuxième question quand récolte t on les kiwis? Nous en avons eu 2 l'année passée cette année énormement de fleurs cela veut il dire que l'on aura beaucoup de fruits????
    Merci pour vos réponses pour les cannas j'ai lu vos articles et ai suivi vos conseils et cette année ils poussent (en pot) et j'espère qu'ils vont fleurir on ne les a jamais vu en fleur.
    Mercie pour vos réponses nous avons un jardin, potager et verger de 4000m2....
    Nous sommes du Centre Bretagne région venteuse, froide et gelée l'hiver et chaud l'été mais toujours le vent et la plus le plus souvent si bien que nous n'osons même plus mettre des tomates car c'est la cata à chaque fois...
    Bon week end
    Christine Tréguer
    0296254206
    0677912192

    Posté par christine, 05 juil. 09 à 15:56 | | Répondre
  • Difficile de dire de quoi souffre ton cognassier sans voir le "malade" - peut être la cloque du pêcher ? Quant aux fruits qui ne murissent pas, peut-être manquent-ils d'un nombre d'heures d'ensoleillement suffisant???? Même chose pour les Kiwi, souhaitons leurs beaucoup de soleil !!!

    Posté par Patrick, 05 juil. 09 à 21:53 | | Répondre
  • Je chercher un traitement pour mon arbuste boule de neige, merci pour ces renseignent, trés beau blog, Bonne soirée ..........rose

    Posté par ROSE, 05 mai 07 à 11:39 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil