Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 480 abonnés

Glossaire du jardinier - Ⓣ

T

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N

O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

   Cliquez sur la lettre par laquelle commence
le mot recherché afin d'en obtenir une définition.

°°°0°°°
 

taller

  • C'est donner naissance à une ou plusieurs pousses. Le mot s'applique surtout aux graminées qui émettent de nombreux bourgeons auxiliaires formant des rosettes et des feuilles fines, dotées de racines.
  • La tonte augmente leur nombre et le passage du rouleau leur enracinement.

tallage

  • Couper les feuilles du gazon entraîne le développement de nouvelles pousses à partir de bourgeons axillaires situés à leur base.
  • Il se forme de nouvelles rosettes qui vont épaissir le gazon. Ce phénomène s'appelle le tallage.
  • Il faut le favoriser au moment de l'implantation de la pelouse, son développemnt en dépendant.

talon

  • Le talon est un lambeau de tige que l’on arrache en prélevant un rameau latéral, comme bouture dite alors “à talon”.
  • Le but est d’augmenter les chances de reprise: Ce lambeau de tige cicatrise et forme un cal favorable à l’émission de racines à la base du rameau bouture.
  • Le talon est raccourci au sécateur pour mesurer environ 1 cm à 1,5 cm de long.
  • Les boutures à talon se pratiquent sur les conifères, les lavandes, les pyracanthas, les céanothes,...

tavelure

  • La tavelure est une maladie cryptogamique (Venturia) qui touche le plus souvent les pommiers, poiriers ou pruniers et quelques arbustes d'ornement comme le pyracantha.
  • Les symptômes sont l'apparition de taches brun olivâtre sur les feuilles puis sur les fruits qui se crevassent et se déforment parfois jusqu'à n'être plus consommables. Pour lutter contre ce champignon, effectuer des traitements préventifs notamment avant la floraison avec de la bouillie bordelaise, puis ensuite avec du souffre.
  • Bigarrure d'une peau tavelée.
  • Terme de fauconnerie: Se dit des mailles ou taches de diverses couleurs qui se trouvent sur le plumage d'un oiseau de proie.

tégument

  • Tissu qui enveloppe et protége une graine

teinture

  • Alcool ou éther chargé des principes actifs d'une substance.

tépale

  • Terme botanique, désignant chacune des pièces d'un périgone ou enveloppe florale.
  • Les tépales sont des pièces florales externes et interne du périanthe dont on ne peut pas dire s'il s'agit de pétales ou de sépales. Dans ce cas, l'ensemble des tépales est appelé périgone.

terre franche

  • Une terre franche permet quasiment toutes les cultures. Elle est constituée d’environ 25% d’argile, 60% de silice (sable), 6% de calcaire et 9% d’humus.
  • Elle sert de référence pour améliorer des terres moins bien équilibrées.

terreau

  • Mélange léger et humifère de terre végétale et de compost (débris végétaux décomposés) ou de fumier.

terreautage

  • Le terreautage consiste à épandre de la manière la plus homogène possible une petite couche de terreau.
  • On peut effectuer un terreautage de quelques millimètres d’épaiseur sur des semences fines de gazon (gazon, fleurs) pour les recouvrir. On peut effectuer un terreautage plus important (1 à 3 cm) pour rénover une pelouse: opèrez après scarification, puis tonte à 3-4 cm de haut.

terrine

  • Une terrine est un récipient en terre cuite, au fond percé, dans lequel sont réalisés les semis des plantes délicates.
  • Les modèles du commerce, larges et peu profonds permettent d'économiser le mélange terreux dont les graines en germination n'ont que peu besoin. Les parois poreuses des terrines facilitent une bonne aération, limitant ainsi les moisissures. En contrepartie, les arrosages doivent être fréquents et les expositions trop chaudes proscrites.

tetraploïde

  • Hémérocalle tetraploïde: plante qui a 4 rangées de chromosomes. Elle a des organes végétatifs plus développés que les plantes diploïdes (2 rangées de chromosomes).
  • Ceci est important pour les hybrideurs créateurs de variétés nouvelles.

thalle

  • Forme d’un végétal qui n’a ni axe, ni appendices  réguliers, c’est-à-dire ni tiges, ni feuilles, par exemple un champignon ou une  algue.

thrips (les)

  • Les thrips sont des insectes minuscules (moins de 2 mm de long) qui affectionnent particulièrement l'ambiance des serres. Ils déchirent les épidermes foliaires des plantes pour se nourrir. Les feuilles deviennent gris^tres, argentées puis finissent le plus souvent par tomber.
  • Les thrips s'attaquent généralement au potager aux poireaux et aux oignons, en serre ils s'intéressent aux herbacées. certains arbustes comme les lauriers-tins peuvent être visités.
  • La méthode bio pour les faire fuir consiste à mouiller régulièrement les plantes infectées.
  • Il est possible d'utiliser un insecticide à base de pyréthrine naturelle.

thyrse

  • (Botanique) un thyrse est une inflorescence composée mixte, une grappe de cymes. L'aspect général est celui d'une grappe.

tigres (les)

  • Ce sont des insectes de la famille des Tingidae ressemblant à de petites punaises de 2 à 3 mm de long aux ailes argentées - peu voraces - qui se cachent au revers des feuilles. Elles se nourrissent en piquant l'épiderme du revers des feuilles. En nombre, elles finissent par décolorer les feuilles des plantes hôtes.
  • Les invasions de tigres concernent surtout les pommiers, poiriers, les rhododendrons, les cotonéasters et les platanes.
  • Le remède efficace consiste à doucher la plante infestée pour faire fuir ces intrus qui provoquent toutefois assez peu de dégâts.
  • Il est possible d'utiliser un insecticide à base de pyréthrine naturelle.

tinctorial - tinctoriale - tinctoriaux

  • Qualifie une plante utilisée pour la teinture des textiles ou servant à préparer des colorants alimentaires.

tomenteux

  • Couvert de poils fins et serrés ou entrelacés, donnant un aspect cotonneux.

topiaire (art topiaire)

  • L'art topiaire consiste à sculpter les arbustes en silhouettes aux formes géométriques (Boules, cônes,…) ou qui représentent des animaux (lapins, poules, écureuil, etc…) ou des objets,…

toundra

  • La toundra désigne une formation végétale de climat froid, composée de mousses de lichens, de quelques arbres nains (saules, bouleaux), couvrant de vastes étendues au voisinage du cercle polaire arctique, ainsi que la Terre de Feu dans l'hémisphère Sud.

tourbe

  • Matière humifère constituée de matières organiques décomposées en milieu très humide, destinée au paillis ou à améliorer la qualité de la terre (acidifier)

traçant

  • Les plantes traçantes ont des racines qui en émettent de nouvelles de tous côtés. 
  • Cette capacité à gagner du terrain si elle est recherchée pour couvrir le sol, peut devenir génante quand la plante menace d'étouffer les espèces voisines.
  • C'est le cas des bambous, de l'Aegopodium podagraria ou de certains Asters traçants, pour ne citer que ces trois la.

trifolié (ou trifolioté)

  • Possédant 3 folioles comme la feuilles du trèfle.

trigone

  • Qui a 3 angles.

trilobé

  • Qui est constitué de 3 lobes comme un trèfle.

Trogne

  • La trogne est un arbre dont on exploite durablement les branches ou les rameaux feuillés en le taillant périodiquement toujours au même niveau de coupe. Cette taille favorise l'émission de nombreux rejets feuillus.
  • " Trogne " est un terme de la région du Perche, employé pour désigner tous ces arbres paysans aux formes multiples : arbre têtard (taille sommitale), arbre d'émonde (taille latérale), arbre recépé. Dans chaque région de France et du monde, ces arbres ont un nom local :"émousse" en Mayenne, "ragosse" en Bretagne, "touse" dans le Nord de la France, etc.

Truffaut (Georges)

  • Georges Truffaut est né en 1872 dans une famille d’horticulteurs.
  • Son arrière Grand-père Charles Truffaut (1795-1865) fut le premier fondateur des Etablissements d’horticulture à Versailles en 1824. La lignée de cette famille remonte même au XVIème siècle avec des traces de ”Trouffot”, cultivateurs de ”trouffes” (ou pommes de terre alors appelées ”truffes de terre”). Le premier Truffaut fut horticulteur et maraîcher primeuriste. Son aïeul prenant modèle sur Jean-baptiste La Quintinie, jardinier de Louis XIV, a réussi à produire sur couches chaudes des fraises, des melons et des ananas. Il s’est également intéressé aux Reines marguerites pyramidales à fleurs de pivoine qui l’ont rendu populaire au delà de nos frontières, en Allemagne, en Angleterre et en Hollande.
     
  • Son grand-père Charles Truffaut (1818-1895), bon botaniste s’est intéressé quant à lui à toutes les nouvelles plantes introduites, notamment les plantes à bulbes comme les glaïeuls et les amaryllis avec lesquels il a obtenu la médaille d’or à l’exposition universelle de 1855.

  • Armand-Albert Truffaut (1845-1925) reprenant la suite, a continué la culture des amaryllis et des cyclamens mais a surtout développé la culture en serre la préférant à celle en pleine terre. Modernisant les installations, chauffant certaines serres, il a commencer à industrialiser l’horticulture.

  • Georges Truffaut (1872-1948)

    Puis Georges Truffaut (1872-1948), après une brève collaboration avec son père, préféra mettre à profit ses études de botanique, de physiologie végétale et de chimie pour créer une usine d’engrais et de produits chimiques applicables à l’horticulture. 

    A la fin de la guerre 14-18, la terre de France était une désolation, et les soldats manquaient de tout, et particulièrement de fruits et légumes. Georges Truffaut, s’inspirant alors des anglais et de la Royal Horticulture Society de Londre, a réussi à unir les efforts d’horticulteurs et jardiniers amateurs pour créer les jardins de cantonnement . Ainsi, l’orangerie de Versailles transformée en quartier général agricole a permis d’envoyer 100.000 tonnes de légumes frais aux poilus.

    C’est en 1911 qu’est né la revue ”Jardinage” - la première du genre en France - l’objectif étant de vulgariser - au sens noble du terme - les méthodes de jardinage et de les rendre accessibles aux jardiniers du dimanche pour qu’ils soient meilleurs. Ensuite, cette revue tirée à plus de 50.000 exemplaires, permettait aussi de faire de la réclame pour le développement des Etablissements Truffaut. Le contenu de ”Jardinage” était centré sur le jardin,  les conseils, la fédération et la défense du monde agricole, les calendriers des semis et plantations, résumés des travaux à effectuer, potager, fruitier, jardin d’agrément, serre, plantes appartement, jurisprudence et législation… La publication est interrompue pendant la guerre, le premier numéro est reparu en mars 1919. Il est l'inventeur des catalogues de vente par correspondance et des magasins à succursales multiples. Il suggéra également que des centres d’apprentissage soient créés pour que le métier de jardinier soit reconnu.

tube

  • (Mycologie) Petit cylindre portant l'hyménium des bolets et des polypores; les tubes aboutissent à des pores.

tubercule

  • Partie renflée des végétaux, surtout souterrainne (racine, rhizome), riches en substances de réserve.
  • Les tubercules sont des organes qui assurent la périnisation ou la multiplication de l'espèce.
  • Les tubercules constituent une part essentielle de notre alimentation : betteraves, carottes, pommes de terre, ail,...).

tubéreux

  • Qui est renflé comme un tubercule.

tubérisé  - tubérisation

  • Une racine ou une tige est tubérisée quand elle accumule massivement des réserves au point de devenir gonflée, épaisse et dure. C’est le cas de nombreuse plantes vivaces comme les pivoines ou certaines anémones.
  • On assimile souvent les organes très tubérisés (et appelés tubercules, tels ceux des dahlias) à des bulbes.
  • Les organes tubérisés permettent de multiplier la plante par fractionnement.

tunique

  • La tunique est la membrane plus ou moins sèche qui enveloppe et protège la plupart des bulbes, en particulier lorsqu’ils sont au repos.
  • Cette sorte de peau peut prendre diverses couleurs allant du gris blanc au brun sombre presque noir.
  • Seuls les lis et les fritillaires possèdent des bulbes sans tuniques, ressemblant à de grosses écailles charnues et blanches.

turillon

  • Résidus de terre ayant transité par le système digestif des vers de terre laissés sur la pelouse. Bruns et entortillés, ils sont riches en matières organiques.

turion

  • Ce mot n’est plus guère utilisé pour désigner les asperges, du moins la partie que l’on coupe dans le sol (asperges blanches) ou hors de terre (vertes).
  • Autrefois un turion désignait d’une manière plus large toutes sortes de jeunes pousses tendres sortant de terre et s’allongeant avant de déployer les feuilles qu’elle enferme. Ainsi font les pivoines, les ronces,…
  • Jeune pousse de bambou ou d’autres plantes à tige épaisse en forme de fuseau, émergeant directement du sol.

Catégorie: • GLOSSAIRE VEGETAL - - Commentaires [1] - Billet édité le 05 avr. 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Glossaire du jardinier - Ⓣ

  • il est dommage de constater que vous n'avez aucune réponse concernant la mort lente d'un tilleul dont je constate que le feuillage devient trés clairsemé mais aussi et surtout 50% des feuilles sont totalement fanées sinon mortes.
    Si vous avez une réponse ou une solution je vous remercie à l'avance de l'interet que vous aurez bien voulu accorder à mon PB.
    Cordialement

    Posté par andre, 16 août 11 à 22:59 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3