Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 490 abonnés

Glossaire du jardinier - Ⓔ

 

E

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N

O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Cliquez sur la lettre par laquelle commence
le mot recherché afin d'en obtenir une définition.

°°°0°°°
 

 

éborgner

  • Supprimer les yeux inutiles d'un arbre, d'un arbuste ou d'une plante.

ébourgeonner

  • Supprimer des bourgeons

éboutonner

  • Supprimer une partie des boutons floraux pour favoriser le développement des autres.

échalas

  • Ce vieux mot, qui vient probablement d'échelle, désigne des pieux de bois d'au moins 1,5 m qui, plantés verticalement, servent à soutenir la vigne dans certains vignobles ou d'autres plantes, grimpantes ou non, trop faibles pour se soutenir elles-mêmes.
  • Chaque plantes poussent alors sur ce seul support, sans qu'il soit nécessaire de tendre des fils horizontaux pour en palisser les rameaux.
  • Au jardin, on cultive ainsi les vignes, framboisiers, ronces, haricots à ramer et tomates.

échaudure

  • L’échaudure désigne 2 phénomènes différents.
  • Autrefois on en parlait lorsqu’on voyait la peau ou la chair des fruits conservés au fruitier se mettre à brunir.
  • L’échaudure était due à un coup de soleil qui pouvait marquer le fruit immédiatement ou après la récolte.
  • On parle aussi d’échaudure pour désigner les craquelures des écorces des troncs qui se décollent en fin d’été après une période de forte chaleur ensoleillée. Un accident difficile à prévoir mais à prendre au sérieux sur les jeunes arbres.

écimer

  • Etêter, couper la tête, supprimer la cime d'un arbre ou d'une tige.

éclat

  • Un éclat est un fragment de plante avec des racines obtenu en divisant une touffe. Il permet de rajeunir et de multiplier. Les meilleures périodes pour éclater les grosses touffes de plantes vivaces sont le début de l’automne et du printemps.

éclaircir

  • C'est eliminer les plantules d'un semis en surnombre en ne conservant que les sujets les plus vigoureux - on peut aussi en repiquer un certain nombre ailleurs ou en donner à son voisin.

éclaicissage

  • Cette action qui doit être faite en juin, consiste à éliminer quelques fruits sur une même branche pour offrir à ceux qui sont conservés une meilleure alimentation et un bon ensoleillement afin d'obtenir des fruits colorés et bien calibrés. cette opération permet aussi de ne pas épuiser l'arbre fruitier et évite aux branches de se briser sous le poids des fruits.

écosystème

  • Un écosystème est un espace caractérisé par l'interaction d'un milieu naturel physico-chimique, géologique et climatique (autrement dit un biotope) et des organismes vivants c'est à dire la flore et la faune qui y vivent en équilibre biologique (autrement dit la biocénose)
  • Ensemble constitué par un milieu écologique et les êtres qui y vivent.
  • Au sein de chaque écosystème, chaque être vivant est en interaction constante avec des individus de son espèce ou d'autres espèces par des relations "mangeur-mangé" mais aussi des relations de coopération :
    • L'ophrys apifera et l'abeille sont l'exemple d'une relation de co-évolution entre la plante et l'insecte. Le pétale inférieur (le label) de l'ophrys ressemble à l'insecte. La plante émet un parfum attractif identique aux phéromones émises par l'insecte femelle. Le mâle, dupé, tente de s'accoupler et, de fleur en fleur, il transporte le pollen.

      Orchidée abeille • Ophrys apifera  Physcia tenella

    • Le lichen est une association à bénéfices réciproques entre un champignon et une algue cellulaire : Le champignon fournit l'humidité, les sels minéraux tandis que l'algue apporte les nutriments issus de la synthèse chlorophylienne.
    • Le gui, dépourvu de racines et dont les graines sont incapable de germer au sol, doit sa dissémination à la grive qui se nourrit des boules blanches du gui.
    • Plus connue, les coccinelles championnes hors catégorie des mangeurs de pucerons...

écusson

  • Au verger, l’écusson désigne un fragment d’écorce portant un œil ou un bourgeon, que l’on introduit sous l’écorce fendue d’un sujet pour le greffer.
  • On parle de greffe en écusson ou d’écussonnage.
  • C’est une greffe facile à réaliser en fin d’été sur la plupart des fruitiers. On parle alors de greffe à œil dormant, car le bourgeon est au repos végétatif.
  • Les rosiers sont greffés ou écussonnés en juillet ou août pour être vendus à partir du mois de novembre de l'année suivante à racines nues.
  • Voir l'article "Pourquoi et comment greffer les rosiers ?"
  • Rappelons que le terme d’écusson vient du mot écu: Sa forme rappelle un peu celle des petits boucliers du Moyen-Âge.

édaphique

  • Qui a de l'influence sur la croissance des végétaux notamment comme la nature du sol - composition, calcaire, acide, etc...).
  • L'édaphologie et la pédologie constituent les deux branches principales de la science des sols.

élagage

  • L’élagage consiste à supprimer certaines parties des branches d’un arbre de manière à maîtriser sa forme, sa densité ou son volume. Il sert aussi à éliminer le bois mort ou malade.
  • Un élagage constitue toujours un choc pour un arbre, aussi il doit être réalisé selon certaines règles favorisant les cicatrisations et la survie du végétal à long terme.

elliptique

  • Ovale mais se rétrécissant aux deux extrémités.

émétique

  • Se dit d'une substance qui fait vomir.

émolliente

  • Qualifie une substance qui relâche, amollit, adoucit les tissus enflammés.

émonder

  • Émonder, c’est supprimer de l’arbre, en tout ou partie, les branches qui font confusion, qui sont mortes, malades ou difformes.
  • Un synonyme d’émondage est nettoyage puisque l’arbre est ainsi toiletté.
  • L’émondage consiste aussi à supprimer les branches latérales des tronc des arbres qu’on veut cultiver en forme de “tiges” (hêtre, peuplier,...).
  • L’hiver est une bonne période pour pratiquer l’émondage, avant la montée de la sève.

endurcir

  • Cela consiste à préparer les plantes frileuses semées sous abri, au chaud, à s'acclimater à la vie au grand air tôt en saison alors que le gradian de température entre le jour et la nuit est encore important et que le sol n'est pas encore assez chaud. Il faut donc utiliser un abri ou un châssis que l'on peut ouvrir plus ou moins pour protéger les plantes du froid la nuit, des coups de soleil le jour.

engrais complet

  • Un engrais complet contient les 3 éléments principaux assimilés par les plantes :
    • L’azote (N) - Stimule le démarrage et la croissance des feuilles et rameaux
    • La phosphore (P) - Formation des fleurs, des graines et fruits, consolide les tissus
    • La potasse (K) - Formation des racines et des fruits, améliore saveur et couleurs.
    • Magnésium (Mg) - Indispensable pour former la chlorophylle.
  • Ces éléments sont en proportions diverses dans un engrais complet selon qu’il est destiné à des plantes à fleurs, à fruits ou à feuillages.
  • On oppose l’engrais complet à un engrais simple qui, lui, ne contient qu’un des 3 premiers éléments, tels les superphosphates (phosphate), le patentkali (potasse),…

engrais vert

  • L'engrais vert est produit par certaines plantes qui poussent et couvrent rapidement le sol le protégeant ainsi des pluies violentes et empêchant le développement des mauvaise herbes, tout en apportant de la matière organique à la terre.
  • Ces plantes, généralement de la famille des Fabiaceae (fève, trèfle, vesce,...), ont la particularité de fixer l'azote dans le sol.
  • Les semis assez denses peuvent être pratiqués de mars à septembre en fonction des besoins de cultures. Avant d'être enfouies, il faut bien sûr les broyer avant qu'elles ne montent en graine pour éviter qu'elles se ressèment.

entomophile

  • Les plantes entomophiles (du grec entomos, insecte) sont pollinisées grâce aux insectes. Leurs fleurs attirent les insectes par délicieux nectar ou par leur couleur (le jaune par exemple). Une rocaille de plantes entomophiles, telles que thym, marjolaine, sédum âcre ou spectabilis, est agréablement visitée par les papillons et autres insectes volants.

entre cueillir

  • Ce travail qui consiste à récolter les fruits d'un arbre au fur et à mesure qu'ils sont mûrs afin de permettre aux autres de mûrir et surtout de prendre leurs couleurs.
  • C'est nécessaire pour la plupart des poires d'automne, mais aussi pour les pommes d'automne, alors que les variétés d'hiver pourront être récoltées en une fois.
  • Cette cueillette, qui se fait en 2 ou 3 passages, demande une bonne connaissance du degré de maturité des fruits, maïs n'hésitez pas à goûter sur place, pour vous faire une idée.

enzyme
Molécule de protéine produite par des êtres vivants pour favoriser certaines réactions ayant lieu à l'intérieur des cellules.

épi

  • Inflorescence dont les fleurs sans pédoncule sont insérées le long d'un tige principale.

épillet

  • Fleur de graminée très réduite et peu visible à l'œil nu.

épiphyte

  • En botanique se dit d'un végétal qui naît sur d'autres plantes, mais sans en tirer sa nourriture; ce qui la distingue des plantes parasites.
  • Liste de plantes épyphytes: algues, mousses, polypodiacées, orchidées, broméliacées, aracées, cactacées, bégoniacées, moracées, éricacées, gesnériacées, pipéracées
  • Liste des plantes parasites: le gui, la cuscute, le monotrope, l'orobanche, le santal.

épointer

  • Cela consiste à couper la cime d’un petit conifère, ou mettent en forme un arbuste.
  • On épointe également les feuilles en coupant leur pointes fanées ou celles acérées d’un agave pour éviter les blessures sur la terrasse.

équinoxe

  • Du latin aequinoctium: égal - nuit, l'équinoxe est la période pendant laquelle la durée du jour est égale à la durée de la nuit.
  • Cela coïncide avec l'entrée en automne ou avec l'entrée du printemps.
  • Les équinoxes sont accompagnées de marées de grandes amplitudes.

espalier

  • Un espalier, c’est d’abord un mur contre lequel on plante un arbre fruitier ou une treille. Ce mur peut être garni d’un treillage de bois ou de metal qui servira à attacher et à palisser les branches des arbres qui auront ainsi une silhouette plate.
  • Faute de mur, on utilise un contre espalier formé de poteaux, de fils de fer horizontaux et de lattes verticales.
  • Parfois le mot “espalier” peut désigner un arbre ou un ensemble d’arbres cultivés en espalier.

étamine

  • Organe mâle des végétaux phanérogames ; l'étamine présente souvent un filet qui porte l'anthère.
  • Les étamines sont en nombre défini ou indéfini, souvent séparées, d'autres fois réunies, soit par les filets (pois), soit par les anthères (Composées)
  • Elles sont attachées au calice (rosier), à la corole (muflier), au réceptacle (renoncule) ou enfin au pistil (orchidées).

 

Composition_d_une_fleur

 

étouffée (à l')

  • En cuisine, on cuit à l’étouffée; au jardin on bouture à l’étouffée.
  • Cette technique consiste à placer les boutures dans une atmosphère saturée de vapeur d’eau, pour favoriser l’enracinement.
  • Il suffit de coiffer les petits pots d’un sac en plastique, d’une demi-bouteille en plastique ou d’une cloche maraîchère pour les plus grands. Il faut aérer régulièrement ces cultures pour supprimer l’eau de condensation qui ne manque pas de se former.

expectorant

  • Se dit d'un remède qui aide à cracher.

Catégorie: • GLOSSAIRE VEGETAL - - Commentaires [0] - Billet édité le 05 avr. 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Glossaire du jardinier - Ⓔ

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille-1
Feuille_2
Feuille_3