Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Glossaire du jardinier - Ⓒ

C

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N

O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 Cliquez sur la lettre par laquelle commence
le mot recherché afin d'en obtenir une définition.

°°°0°°°

caduc

  • Se dit des végétaux dont les feuilles tombent chaque année à l'automne.
  • Ces plantes adoptent cette stratégie pour affronter le froid et le gel; En perdant leur feuillage elles évitent de perdre d'énorme quantité d'eau par transpiration qu'elles ne peuvent pas trouver dans un sol gelé.
  • Voir le cas particulier des feuillages marcescents.

caïeu

  • Un caïeu est un petit bourgeon qui se développe à l’intérieur d’un bulbe et qui entraîne sa fragmentation en plusieurs petits bulbes.

calcaire

  • Qui contient du carbonate de calcium (Ca).

calcifuge

  • Les plantes calcifuges, que l’on dit aussi calciphobes, ont une préférence marquée pour les sols non calcaires.
  • Les sols calcaires entraînent sur ces végétaux des jaunissements, de type chlorose et une végétation languissante.
  • Les rhododendrons, azalées et autres plantes dites de terre de bruyère sont les plus connus des arbustes calcifuges.
  • Châtaigniers et ajonc sont également calcifuges.
  • Voir comment déterminer le degré d'acidité pH d'une terre Bouton_cliquez_ici
  • Voir comment modifier le pH de votre sol Bouton_cliquez_ici
  • Voir le pH idéal pour chaque plante Bouton_cliquez_ici

calibre

  • Le calibre des bulbes (de tulipe ou de narcisse par exemple) correspond à la circonférence des bulbes en centimètres.
  • La grosseur d'un bulbe détermine la croissance et la grandeur de la fleur.
  • Les calibres, en fonction des espèces, varient de quelques centimètres à plus de 40 cm pour les plus gros comme ceux des Amaryllis. Toutefois, pour une espèce donnée, les calibres les plus forts mais aussi les plus chers, donnent en général une floraison plus importante ou plus vigoureuse.

calice

  • Ensemble des sépales d'une fleur, généralement de couleur verte, dont la disposition rappelle celle d'un vase qui recouvre la partie inférieure de la corolle d'une fleur.

Camélia ou Camellia

  • Ces arbustes à fleurs originaires d'Asie orientale ont été introduits en France par le Père jésuite Joseph Kamel au XVIIe siècle.
  • C'est ainsi que Linné en lui dédiant cette plante, la nomma "Camellia" (en passant par le latin "Camellus") pour les dénominations botaniques, ce qui en langage courant est devenu "Camélia".

canopée

  • En botanique, la canopée disigne l'étage supérieur ou sommital des forêts tropicales.
  • Située à plusieurs dizaines de mètres de hauteur, elle forme une strate soumise au rayonnement solaire.
  • On y trouve une faune abondante et singulière constituant un écosystème spécifique.

capillarité

  • Phénomène de déplacement de l’eau dans le sol, de bas en haut, par le biais de petites cavités contiguës.

capitule
(lat. capitulum, petite tête). 

  • Inflorescence formée de petites fleurs serrées les unes contre les autres et insérées sur le pédoncule élargi en plateau qui est appelé le réceptacle: La marguerite, le chardon ou le lantana ont des inflorescences en forme de capitules.

capsule

  • ype de fruit sec s’ouvrant à maturité pour laisser s’échapper des graines.

carotène

  • L'origine de ce mot vient évidemment des carottes riches en pigments orangés appelés caroténoïdes.
  • Ces molécules naturelles se trouvent aussi bien dans les végétaux que dans certains tissus animaux.
  • La carotène est indispensable à la croissance chez l'homme ainsi qu'à la pigmentation de la peau.

carpelle (n.m.)

  • Pièce florale qui, seule ou soudée à d'autres, constitue le pistil, organe femelle renfermant les ovules.
  • Le carpelle est une caractéristiques des angiospermes, en opposition aux gymnospermeschez qui les ovules sont laissés à nu.

carpophore

  • Organe qui porte les organes sporifères

cellulose

  • Présente dans tous les végétaux, la cellulose est, avec la lignine, le principal constituant du bois. 
  • Elle est utilisée notamment pour la fabrication de la pâte à papier.

cépée

  • Lorsque vous coupez certains arbres et arbustes au ras du sol, ils repartent en produisant de nombreux rejets que l’on appelle “cépée” (on parle aussi de touffe).
  • Vous obtiendrez une cépée avec quelques arbres fruitiers (noisetiers, châtaigniers, figuiers).
  • Si vous souhaitez obtenir une cépée, opérez sur des arbres non greffés (francs de pied) et faites la coupe à la fin de l’hiver, juste avant le départ de la végétation.
  • Par extension, s’applique aux arbres qui ont au moins 3 troncs issus de la même souche.

céréale

  • Nom donné aux graminées qui vient du latin cerealis qui fait référence à Cérès, déesse romaine des moissons.

  • Les céréales sont des plantes cultivées principalement pour ses graines utilisées dans l'alimentation de l'Homme et des animaux domestiques, souvent moulues sous forme de farine, mais aussi en grains ou sous forme de plantes entières (fourrages).

  • Le terme "céréale" désigne aussi spécifiquement la graine de ces plantes.

  • Sur le plan botanique, les céréales appartiennent à la famille des Poaceae (ou graminées) à l'exception du Sarrasin qui est une Polygonaceae, du sésame de la famille des Pedaliaceae.

cérébriforme

  • Terme d'anatomie: qui a la forme et l'apparence de la substance du cerveau.

cerne (n.m.)

  • Le cerne ou anneau de croissance, représente l'un des cercles concentriques d'un tronc que l'on peut dénombrer sur un fût coupé en travers.
  • Il est dû à la croissance saisonnière du tissu ligneux, plus active au printemps

cerner

  • Enlever un anneau d'écorce par une légère incision circulaire avec la pointe d'un couteau.

charpentière

  • Essentielles, les branches charpentières d’un arbre ou d’un arbuste constituent sa structure, sa charpente. Dans le cas des fruitiers conduits en espalier, il s’agit des branches qui déterminent la forme de l’arbre: palmette, éventail, U simple ou double...
  • Les branches charpentières portent les rameaux floraux (glycine, lilas,...) ou fructifères (poirier, grenadier,...).
  • Sauf intervention exceptionnelle, elles ne doivent jamais être coupées.

chassis

  • Un chassis est un cadre en bois (ou en PVC maintenant) couvert par une vitre ou par une feuille de plastique translucide.
  • La partie inférieure est constituée d'un coffre en bois ou en brique ou en PVC rigide pour bien isoler du froid les plantes fragiles, les jeunes plants et boutures.
  • Les cadres supérieurs vitrés peuvent s'ouvrir plus ou moins pour aérer l'intérieur du châssis dès que les températures extérieures le permettent.

chaton

  • Un chaton est un épi souvent souple, retombant et allongé, constitué de minuscules fleurs unisexuées, très serrées, dont le périanthe (ensemble pétales et sépales) est réduit à des écailles.
  • Assemblage de fleurs qui prennent plus ou moins la forme d'une queue de chat.
  • Certaines espèces comme les saules, peupliers et charmes, ont des chatons mâles et des chatons femelles.
  • Chez d'autres, comme le chêne, le noyer et le noisetier, seules les inflorescences mâles forment des chatons. Le noisetier est le premier à "chatonner" dès le mois de janvier, suivi par l’aulne, en février.

 

94584549_o
Chatons du Saule asiatique Salix chamaemeloides 'Mesuneko'

chaulage ou chauler

  • Cette opération, également appelée amendement calcaire, consiste à répandre de la chaux sur le sol du potager dont les apports nombreux et réguliers de fumier ont pour effet d'acidifier la terre. Ce procédé améliore simplement la qualité du sol en apportant du calcium dans les terres trop acides.
  • C'est un excellent moyen d'alléger les terres lourdes, les rendant plus perméables et plus faciles à travailler.
  • La chaux vive s'emploie en automne tous les 2 ou 3 ans afin de corriger l'acidité de la terre.
  • Elle s'applique également avant plantation quand aucun amendement organique n'a été fait.
  • Voir comment déterminer le degré d'acidité pH d'une terre Bouton_cliquez_ici
  • Voir comment modifier le pH de votre sol Bouton_cliquez_ici
  • Voir le pH idéal pour chaque plante Bouton_cliquez_ici

chaume

  • Tige de graminée (bambou) desséchée (nom masculin).

chausser (une plante)

  • Chausser consiste à ramener de la terre au pied d'une plante

chevelu

  • Ensemble des fines racines d'un végétal.

chiffon (rameau chiffon)

  • Il s'agit d'un rameau d'arbre fruitier qui porte à sa base et à son extrémité deux boutons de bois qui lui permettront de s'allonger et de devenir une vrai branche. Ce type de rameau ne donne pas en général de gros fruits mais il peut permettre de remplir un vide ou de remplacer une branche trop ancienne pour fructifier.
  • Sur les pêchers et les pruniers, ce mot qualifie des rameaux de faible diamètre qui ne portent que des bourgeons à fleurs.

chlorose

  • Trouble physiologique de la plante se manifestant par une décoloration du feuillage, souvent dû à une carence en fer mais pas uniquement.
  • La présence de calcaire pour certaines plantes ne se plaisant qu'en terre acide peut en être aussi la cause.

Exemple-de-chlorose-sur-un-rosier

  • Voir comment déterminer le degré d'acidité pH d'une terre Bouton_cliquez_ici
  • Voir comment modifier le pH de votre sol Bouton_cliquez_ici
  • Voir le pH idéal pour chaque plante Bouton_cliquez_ici

cladote

  • Petit rameau aplati présentant l’aspect d’une feuille et pouvant jouer son rôle comme chez le fragon.

coiffer (un légume)

  • Opération qui consiste à blanchir un légume en le recouvrant d'une cloche ou en liant ses feuilles à l'aide d'un raphia.

Colchicine

  • La colchicine est un alcaloïde tricyclique très toxique, extrait au départ des colchiques (plantes du genre Colchicum), principalement le colchique d'automne (Colchicum byzantinum). Bouton-En-savoir-plus

collet

  • Portion de la tige située entre les racines et la partie aérienne de la plante.
  • Au ras du sol ou à peine enterré c'est le point de renflement (souvent fragile) de la tige principale ou du tronc qui sépare la partie aérienne (rameaux) de la partie souterraine (racines)

Commensalisme

  • État d'animaux ou de végétaux vivant associés à d'autres espèces et profitant de leurs aliments sans leur porter préjudice.

compost

  • Le compost est un terreau qui résulte de la décomposition et de la fermentation de divers déchets organiques entassés, mouillés et retournés: feuilles mortes, tontes de pelouse, déchets de taille et de cuisine, etc.
    Evitez d'y incorporer les plantes malades (risques de contamination), les mauvaises herbes montées en graines, les fruits ou les légumes traités, bannissez viande, poissons, produits laitiers et excréments d'animaux.
    Diversifiez les apports et soyez attentif à ce que les "carbonés" (feuilles, café, papier, pain, sciure de bois,etc...) soient plus importants que les "azotés" (Epluchures, coquilles d'œufs, gazon,etc..).
  • On utilise le compost pour améliorer la structure de la terre du jardin et l'enrichir en matières organiques, soit en paillis de surface, soit en l'incorporant en bêchant la terre.
  • Si votre terre est beige ou jaune, elle a grand besoin de matières organiques qui donnent au sol une couleur brun sombre ou noire. Deux à trois seaux de compost par mètre-carré de massif suffisent chaque année. Les vers de terre, actifs tout l'automne, vont poursuivre sa transformation.
  • Pour en savoir plus sur le compost, je vous conseille de lire mes articles Compost : Mode d'emploi  et Compost : Affinage du compost maison

cordée

  • En forme de coeur comme certaines feuilles.

corme

  • Terme désignant un organe de réserve souterrain semblable à un bulbe. (Glaïeuls, crocosmias, crocus ou freesias en possèdent).

cormophyte

  • Plantes pourvues d'un tronc portant des feuilles différenciées,  par opposition aux thallophytes, qui ne possèdent d'un thalle.

cormus

  • Tronc des plantes phanérogames

corolle

  • Ensemble des pétales d’une fleur.
  • Second rang d'organes dans une fleur complète ; elle est dite gamopétale ou monopétale quand elle est d'une seule pièce, et dialypétale ou polypétale si elle en a plusieurs.
  • Si ces pièces ou divisions sont égales et symétriques par rapport à un axe comme les rayons d'une étoile, la fleur est appelée régulière ou actinomorphe.
  • Elle est dite irrégulière ou zygomorphe lorsqu'elle est sans symétrie apparente ou présente une symétrie par rapport à un plan avec une gauche et une droite.

Cortine

  • Voile léger reliant le bord du chapeau au pied du jeune champignon. Quand le champignon pousse, ce voile se déchire. Il en subsiste sous forme de filaments sur le pied et au niveau de la marge du chapeau. (Mycologie)

corymbe

  • Inflorescence dans laquelle les pédicelles de longueurs inégales s'élèvent en divergeant de telle sorte que toutes les fleurs sont dans un même plan.
  • Groupement des fleurs d'une plante.
  • Corymbe vient d'un mot Grec signifiant "sommet".
  • En botanique, le corymbe est une inflorescence simple, indéfinie, dans laquelle l'ensemble des fleurs se trouvent dans le même plan, un peu comme une ombrelle, et leurs pédoncules insérés sur la tige de façon étagée comme dans une grappe, les pédoncules étant d'autant plus long que les fleurs sont périphériques.

cotylédon

  • Lobe charnu qui enveloppe la radicule de la graine.
  • Ce sont les 2 premières "petites feuilles" primordiales constitutives de l'embryon de certaines plantes, qui servent de réserve nutritive à la plantule. Notez cependant que ce ne sont pas les deux premières "vrais" feuilles celles-ci n’arrivant qu’après ces deux premières "petites feuilles".

Dessins-cotylédon

  • Le nombre de cotylédons fixes pour chaque espèce végétale a permis de classer les plantes en "monocotylédones" (n'ayant qu'un seul cotylédon) et en "dicotylédones" (ayant deux coltylédons). Quant aux "acotylédones", ce sont des cryptogames.

couleurs en latin botanique

  • Rouge - coccineum (écarlate), erythreum, puniceum, purpureum (pourpre), rubrum, sanguineum.
  • Rose - roseus, carneus.
  • Jaune - aureum, flavum, luteum, xanthinum.
  • Bleu - caeruleum, azureum, glaucum.
  • Blanc - album, albidum, candidum, lacteum.
  • Argenté - argenteus
  • Nuances de vert - olivaceum, pallida, viridis, glaucus (verdâtre).
  • Noir - niger
  • Gris - griseum
  • A deux couleurs - bicolor, variegatum, discolor, striatum.

coursonne

  • Une coursonne est une branche fruitière secondaire partant d'une branche charpentière , plus ou moins ramifiée et assez courte. Elle porte des bourgeons à feuilles et à fruits.
  • Dès qu'une coursonne a produit un fruit, elle ne se développe plus beaucoup et vieillit prématurément puis finit par ne plus produire. Il est donc nécessaire d'entretenir un maximum de coursonnes sur les fruitiers pour augmenter les récoltes.

Cristal

  • Minéraux possédant une forme cristalline, c'est-à-dire présentant des faces, des arêtes et des sommets.

crossette
On distingue 3 formes de boutures:

  • La bouture simple ou ordinaire comportant 2 ou 3 paires d’yeux et coupée au milieu ou en tête de rameau.
  • La bouture à talon dont la base est arrachée (délicatement) au rameau qui la supporte, en emportant avec elle un éclat de ce rameau.
  • Enfin, la bouture à crossette, à tailler au sécateur en conservant un tronçon du rameau inférieur qui la porte, de manière à former un T à l’envers. Bouton_cliquez_ici

croûte de battance

  • A la surface de la terre, l'alternance des pluies et de périodes sèches peut créer une couche dure plus ou moins épaisse.
  • La croûte de battance signale souvent une terre tassée dans laquelle les plantes ont des difficultés à s'installer et à se développer.
  • Pour y remédier, la solution consiste à griffer la terre en profondeur avec une fourche-bêche ou une Grelinette et de recouvrir la surface de la terre avec un paillis.

cuivre

  • Le cuivre est un des rares métaux acceptés dans les traitements en culture biologique. Il est faiblement toxique pour les animaux (et les humains), sauf pour les vers de terre et une partie de la micro faune du sol.
  • Préventivement, il est assez efficace contre de nombreuses maladies, notamment mildiou, cloque, moniliose et tavelure.
  • On le trouve généralement sous deux formes:
    • Le sulfate de cuivre ou bouillie bordelaise qui contient 15 à 20% de Cuivre. Voir la fiche technique de "la Bouillie bordelaise Bouton_cliquez_ici
    • L’ oxychlorure de cuivre qui contient 50% de cuivre. Ce dernier, moins actif mais moins phytotoxique, convient mieux aux légumes.
  • L’inconvénient du cuivre est de se dégrader très lentement dans le sol.
  • Ces 2 formes de cuivre peuvent provoquer des brûlures sur les feuilles sensibles - il est important de respecter les dosage prescrits et les périodes d’application.

cultivar

  • Ce terme utilisé en horticulture et en pépinière désigne les variétés de plantes obtenues artificiellement et cultivées. Il ne s’agit donc  pas de variétés botaniques (c’est à dire naturelles, la plupart du temps découvertes dans la nature).
  • Ce mot, créé en 1974, est composé à partir de culti(vé) et de var(iété).
  • Vous le rencontrerez parfois dans les articles journalistiques, mais aussi dans les catalogues ou les encyclopédies de jardinage sous la forme abrégée de “cv”.

culture in-vitro

  • Ce mode de culture également appelé "micropropagation" est un mode de reproduction végétatif non-sexué qui consiste à générer une plante entière à partir de cellules ou de tissus végétaux en milieu nutritif (saccharose pour la source d'énergie, vitamines et nutriments) dans un milieu cultural contrôlé (température, taux d'humidité, luminosité).
  • Cette technique est utilisée afin de conserver et multiplier des plantes exemptes de virus mais aussi pour obtenir très rapidement un grand nombre d'individus.

Cuticule

  • Revêtement de la face supérieure du chapeau d'un champignon. La cuticule peut être sèche ou visqueuse, lisse ou fibrilleuse,…

Cuvette d'arrosage

  • Les nouvelles plantations ( arbres, arbustes ou plantes vivaces), ont besoin d'eau régulièrement, mais comme il vaut mieux favoriser la quantité que la fréquence des arrosages, il est conseillé, après avoir terminé la plantation, de former autour du pied de ces plantes, une cuvette d'arrosage de 10 à 15 cm de profondeur.

cyathe

  • C'est le nom spécifique qui est donné à l'inflorescence en forme de coupelle des euphorbes

cyme

  • Terme de botanique définissant un mode d'inflorescence, où les pédoncules, nés d'un même point de la tige, se ramifient ensuite irrégulièrement et se terminent tous à peu près à la même hauteur.
  • Inflorescence dont le pédoncule terminé par une fleur, porte une ou plusieurs inflorescences de même nature, comme les myosotis, la bourrache.

cynorhodon ou cynorrhodon
cynorhodon

  • Le cynorhodon est le fruit ovoïde rouge vif du rosier et de l'églantier, plus généralement des plantes du genre rosa, de la famille des Rosacées.
  • Du point de vue botanique, il s'agit d'un faux fruit, provenant de la transformation du réceptacle floral.
  • Les 2 orthographes sont admises : cynorhodon ou cynorrhodon.
  • Synonymes: églantier, gratte-cul.

Catégorie: • GLOSSAIRE VEGETAL - - Commentaires [0] - Billet édité le 05 avr. 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Glossaire du jardinier - Ⓒ

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil