Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 466 abonnés
Un coin de fraicheur au bord du Beuvron à Cellettes (41)

Cellettes s'appelait auparavant "La Celle Saint-Mondry". L'ermite Saint-Mondry occupa en effet au Moyen-Âge, période d'omniprésence de l'Eglise, une petite cellule (celletta en latin) proche du Beuvron. Plus tard, la présence de la Cour du Roi à Blois, petite capitale du royaume, pousse à la construction de belles demeures qui sont agrandies après la Révolution. Cellettes devient alors "le village aux 18 châteaux". Dans l'un d'eux, Offenbach aurait composé "La Périchole" et Paul Claudel écrit ses "Conversations dans le Loir-et-Cher". Le château de Beauregard, ancien rendez-vous de chasse de François 1er est le théâtre de la fête des plantes chaque année au mois de mars.


Patrick Laforet ©
Permalien

Vous avez aimé cette photo ? Partagez-la !

Commentaires sur : Un coin de fraicheur au bord du Beuvron à Cellettes (41)

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite et de votre commentaire